Make your own free website on Tripod.com
infohockeyballe
Home | Conrad Pouffe à Jamais | Gabe Valente for ever | Vangie forever | Mardi - Tuesday | Jeudi (Femmes) - Thursday (Women) | Vendredi-Friday | Babillard - Bulletin Board | Photos | Archives CASC | Archives Women | Liens-Links

Friday Division

Envoyez-nous vos articles - Send in your articles!

Les Kings savourent un 2ème championnat consécutif!
 
par Régent Proulx, le 9 mai 2013.
 
Kings 12 vs Black Knights 7
 
Cette fois ci, on a eu droit à un très bon match.  Plus d'offensive pour les Knights qui se sont battus jusqu'au bout mais qui à la fin, on dù s'incliner face à la puissante offensive des Kings.  À certains moments donnés, on croyait que les Knights allaient finir par prendre les devants en 3ème période mais les Kings ont trouvé le moyen de faire mal encore avec quelques buts rapides.
Ce sont les Knights qui sont partis forts en prenant les devants 2-0 sur des buts de Alain Mérola et Nick Ntapolias.  Mais les Kings, avec 8 minutes à faire, marqueront les 4 prochains buts: Kevin Dubé en marquera 3 dont un avec 3 secondes à faire à la période et l'autre sera celui de Demy Chabot.  2ème période: Il y a seulement 6 secondes d'écouler quand Demy Chabot marque un 2ème but alors qu'il reçoit une passe de Mykael Savaria et viendra déjouer le gardien Martin Desplantie, c'est 5-2.  Les Knights répliquent avec un but en avantage numérique, celui de Stéphan Gobeil, mais quelques secondes plus tard, Demy Chabot marque.  Les Knights répliquent encore quelques minutes plus tard, un but de Louis-Philippe Desjardins et c'est 6-4.  Mais les Kings répliquent rapidement encore, un 3ème but pour Demy Chabot suivi d'un but en avantage numérique marquer par Mathieu Daviault et c'est 8-4 après 2 périodes.  3ème période: Les Knights jouent maintenant avec l'énergie du désespoir.  Louis-Philippe Desjardins marque tot en début de période.  4 minutes plus tard, Nick Ntapolias marque en avantage numérique et il marquera encore quelques minutes plus tard, c'est 8-7!  On a un tout nouveau match!  Mais les Kings se parlent au banc.  Ils ne jouent pas le même match que la semaine passée.  Ils laissent trop de choses passer en défensive contrairement au premier match de la finale.  Ils resserrent leur défensive et marqueront 4 buts sans réplique (Demsey Chabot, Mykael Savaria et Demy Chabot 2 fois) en route vers un 2ème championnat consécutif.
 
La vitesse et la jeunesse des Kings ont eu raison des Knights.  Ce fut une très belle finale.  Les Knights devront apprendre à resserrer leur défensive et à tenter de laisser beaucoup moins de lancer à leur gardien.  Dans toutes les séries, le gardien des Knights a toujours eu au dessus de 40 tirs par parties, c'est beaucoup trop, même si tu es le meilleur gardien de la ligue.  Sur ce, bon été les boys....ah oui, hey les Kings, encore une fois, faites attention à la Coupe!  ;o)
 
Les joueurs du match :
 
Kings: Demy Chabot avec 6 buts et 3 passes, Mykael Savaria avec 1 but et 6 passes, Kevin Dubé avec 3 buts et 2 passes.
Knights: Nick Ntapolias avec 3 buts et 1 passe, Stéphan Gobeil avec 1 but et 2 passes, Louis-Philippe Desjardins avec 2 buts.
 
Les gardiens : Samuel Labrie-Demers a reçu 43 tirs contre 65 sur Martin Desplanties des Knights.

Un match à sens unique...
 
par Régent Proulx, le 1er mai 2013.
 
Kings 8 vs Black Knights 3
 
Premier match de la finale.  Les Knights vont ils réussir encore une fois à surprendre?  Vont-ils réussir à marquer plusieurs buts face à une autre équipe très offensive?  les Kings n'ont pas pris de chance et ont dominé cette partie.  Plus souvent qu'autrement, ils étaient dans la zone des Knights.  Les Knights n'arrivaient pas à se démarquer.  Donnons crédits aux Kings qui ont très bien joué défensivement, alors qu'offensivement ils étaient presque seul.  Si ce n'était pas du mur qu'est Martin Desplantie devant le filet, cette partie aurait été terminée à la 2ème période.   Mais les chances sont toujours là, ce n'est pas terminé.
 
Les Knights ouvrent la marque en milieu de période, le but de Leonard Luedee, un lancer frappé qui a semblé dévié.  La réplique vient 3 minutes plus tard sur le but sans aide de Kevin Dubé, une gaffe du défenseur qui était derrière son filet, tentant une passe qui a été intercepté par Kevin.  C'est donc 1-1 après une période alors que les tirs étaient de 24-10 en faveur des Kings...2ème période: Un but rapide en début de période de Kevin Dubé et il complètera son tour du chapeau 5 minutes plus tard et en milieu de période, Demy Chabot reçoit une belle passe et déjoue savamment le gardien et c'est 4-1 pour les Kings après 2 périodes.  3ème période: En milieu de période, Tony Ricciardi décoche un bon tir et les Knights se rapprochent à 4-2 mais une minute plus tard, Mykael Savaria marque et redonne une priorité de 3 buts à son équipe.  Les Kings ne laissent que très peu de chance aux Knights et avec les assauts répétés, Demsey Chabot marque un but important qui brise les reins des Knights qui après ce but, n'étaient plus dans la partie.  Quelques instants plus tard, Demsey Chabot marque suivi une minute plus tard par le but de Kevin Dubé et c'est 8-2.  Nick Ntapolias viendra marquer en toute fin de période.
 
Personnellement, je m'attendais à un bon match.  Après avoir vu les Knights battre les Guns, je voyais les Kings avoir de la difficulté, mais ce fût tout le contraire qui est arrivé.  Oui, les Kings sont plus rapides que les Guns.  Mais ce n'est pas une domination dont je m'attendais à voir.  Celui qui a changé la donne, c'est le gardien des Knights qui a su garder son équipe dans la partie.  On va espérer qu'ils auront un meilleur match vendredi.
 
Les joueurs du match:
 
Kings: Kevin Dubé avec 4 buts et 3 passes, Demy Chabot avec 2 buts.
Knights: Nick Ntapolias avec 1 but (et quelques bonnes chances de marquer), Martin Desplantie avec 56 arrêts.
 
Les gardiens : Samuel Labrie-Demers a reçu 35 tirs contre 64 sur Martin Desplantie des Knights.

Les Black Knights passent à la finale...
 
par Régent Proulx, le 24 avril 2013.
 
Black Knights 12 vs Hired Guns 6
 
La meilleure défensive, le meilleur gardien, le jeu d'équipe auront eu raison de la meilleure offensive de la ligue.  Les Guns avaient beau tiré au filet, le gardien des Knights était quasi sans faille.  Nous avons eu le droit à une très belle série entre ces 2 équipes.  Encore une fois, dommage pour les Guns qui, depuis quelques années, ont des offensives redoutables, mais n'arrivent pas à s'approcher du gros trophée.
Les Guns ouvrent la marque après 4 minutes de jeu, un but d'André Pellerin qui sera suivi quelques instants plus tard du but de David Traversy.  Les Knights répliqueront avec 3 buts, ceux de Louis-Philippe Desjardins, suivi de Chris Cabot sur un bon tir frappé de l'enclave et avec 3 minutes à la période, il en marquera un autre.  Les Guns égaliseront la marque avec moins de 2 minutes à faire, un but de Henry Boyer.  2ème période: Les Guns frappent tôt, un but de Jimmy Pantelis sans aide.  Mais les Knights répliquent 4 minutes plus tard avec un but en désavantage numérique marqué par Nick Ntapolias qui réussit à déjouer la défensive adverse et le gardien Sylvain Loyer.  Quelques minutes plus tard, Chris Cabot complète son tour du chapeau sur un boulet de canon et avec 8 minutes à faire il marque un 4eme but.  C'est 6-4 pour les Knights.  3ème période: cette fois ci, ce sont les Knights qui frappent tôt, un but de Nick Ntapolias sans aide.  Il récidive 8 minutes plus tard pour compléter lui aussi un tour du chapeau. Les Guns répliquent avec 2 buts rapides, ceux de Jimmy Pantelis et de Ian Foster, c'est 8-6!  Mais 3 minutes plus tard, à 7:25, Alain Mérola décoche un lancer de loin qui déjouera le gardien des Guns, un but qui fera mal.  Chris Cabot marque un 5ème but moins de 2 minutes plus tard et c'est 10-6.  Malgré le désavantage numérique, les Guns enlèveront leur gardien mais Louis-Philippe Desjardins marquera 2 fois dans un filet désert, complétant lui aussi son tour du chapeau.
 
Les joueurs du match:
 
Knights: Nick Ntapolias avec 3 buts et 4 passes, Chris Cabot avec 5 buts et 1 passe, Louis-Philippe Desjardins avec 3 buts, Martin Desplantie avec 51 arrêts.
Guns: David Traversy avec 1 but et 2 passes, Jimmy Pantelis avec 2 buts, Ian Foster avec 1 but et 1 passe.
 
Les gardiens : Martin Desplantie a reçu 57 tirs contre 39 sur Sylvain Loyer des Guns.

Les Knights égalisent les chances et les Kings éliminent les champions de la saison régulière...
 
par Régent Proulx, le 17 avril 2013.
 
Black Knights 8 vs Hired Guns 7
 
Un autre match palpitant où la meilleure offensive de la ligue voulait en finir pour passer à la grande finale.  Mais les Knights ont su résister à la toute fin pour l'emporter grâce entre autre à une autre solide prestation du gardien Martin Desplantie.
Les Guns frappent tôt, dès la première minute, un but de David Traversy sur un bon tir frappé.  La réplique viendra 10 minutes plus tard, un but de Louis-Philippe Desjardins.  Il donnera les devants à son équipe moins de 2 minutes plus tard.  Mais les Guns vont eux aussi répliquer rapidement, 2 buts en une minute, ceux de David Traversy et de Carl Guérin.  3-2 après une période.  2ème période: Cette période appartiendra aux Knights alors qu'ils marqueront 5 buts contre AUCUN pour les Guns!  Tony Ricciardi débute le bal, lui qui venait tout juste d'arriver d'Europe, il arrivait directement de l'aéroport!  Comme il l'a dit lui-même, that's dedication!  Il marque donc recevant une belle passe de Chris Cabot alors que le gardien Sylvain Loyer plonge mais n'y peut rien.  Une minute et demie plus tard, Nick Ntapolias marque en avantage numérique.  3 minutes plus tard, Sanjay Patel marque, suivi d'un but sans aide de Louis-Philippe Desjardins 30 secondes plus tard. (tour du chapeau) et avec 5 minutes à faire à la période, Nick Ntapolias viendra lui aussi marquer un but, c'est maintenant 7-3 pour les Knights que rien ne semble arrêter!  Mais les Guns n'ont pas abandonné.  Ils n'ont pas la meilleure offensive pour rien.  Ils domineront la 3ème période alors que les Knights ne veulent que défendre leur avance.  Les Guns metteront de la pression et profiteront aussi des erreurs des Knights.  Après seulement 24 secondes, Alex Van Zeebroeck surprend le gardien.  3 minutes plus tard, Carl Guérin marque et c'est soudainement 7-5.  Avec moins de 8 minutes à faire, David Traversy complète son tour du chapeau et c'est 7-6.  Ça sentait le roussi pour les Knights...Les Guns continuent de mettre beaucoup de pression ce qui a causé une pénalité pour les Guns avec 4:17 à faire, une pénalité majeure pour bâton élevé.  Accidentel mais les dommages sont faits.  Malgré cela, les Guns ont été en mesure de mettre à l'épreuve les Knights.  Les Guns enlèvent leur gardien et les Knights marquent dans le filet désert, un but de Nick Ntapolias, c'est 8-6.  Mais avec 17 secondes à faire, André Pellerin marque en avantage numérique pour les Guns qui manqueront de temps.
 
Les joueurs du match :
 
Knights: Nick Ntapolias avec 3 buts et 1 passe, Louis-Philippe Desjardins avec 3 buts, Chris Cabot avec 3 passes.
Guns: David Traversy avec 3 buts et 1 passe, André Pellerin avec 1 but et 2 passes.
 
Les gardiens : Martin Desplantie a reçu 58 tirs contre 41 sur Sylvain Loyer des Guns.
 
Kings 10 vs Dragons 8
 
Un autre fort bon match, mais beaucoup plus rude que celui de la semaine passée.  On s'en attendait.  Mais les Kings devront tenter d'éviter de répliquer aux coups des adversaires lors des prochaines séries s'ils ne veulent pas se retrouver au banc la plupart du temps.  Le problème est que lorsqu'ils défendent leur gardien ou un joueur, ils y vont plus fort.  Je comprend l'esprit d'équipe, mais il faudra garder la tête froide les boys.
Les Kings ouvrent la marque après 1:25 de jeu, un but de Kevin Dubé qui intercepte une balle et déjoue Martin Champagne d'un tir précis.  La réplique vient rapidement avec le but de Van Thy Nguyen sur un tir du poignet précis.  Mais en milieu de période, 2 buts rapides des Kings, ceux de Nicolas McDuff et Dany Dumont.  Avec 4 minutes à faire, Kevin Dubé donne un priorité de 3 buts à son équipe.  Mais avec moins de 2 minutes à faire, Abrahamion Adis marque en avantage numérique et c'est 4-2 après une période.  2ème période: Les Kings marquent 2 buts en 47 secondes, ceux de Demy Chabot et Mykael Savaria, c'est 6-2.  Les Dragons répliquent avec un but de Rick Mezey, recevant une passe de son complice Adis.  Avec moins de 10 minutes à faire, Didier Henry marque mais Van Thy Nguyen réplique pour les Dragons, c'est 7-4.  Georges Kabenian viendra marquer en avantage numérique pour les Dragons et c'est 7-5.  Quelques instants plus tard, il y a bousculade devant le filet des Kings et les Kings vont répliquer un peu fort au goût des arbitres et ils se retrouveront en désavantage numérique pour les restant de la période (3:58) et le début de la 3ème période.  À 17:40, Georges Kabenian marque son 2ème but en avantage numérique et 5 minutes plus tard, Van Thy Nguyen complète son tour du chapeau et égalise la marque pour les Dragons alors que les Kings ne peuvent que constater les dégâts.  Les Dragons prendront les devants 8-7 sur un but en avantage numérique de Jason Vannelli.  Avec moins de 5 minutes à faire, Mykael Savaria égalise la marque pour les Kings.  Et une mauvaise punitions aux Dragons à un très mauvais moment et les Kings reprennent les devants sur un but de Mathieu Daviault alors que le gardien des Dragons avait le grand Nicolas McDuff devant lui.  Demy Chabot marquera dans un filet désert.
 
Les joueurs du match :
 
Kings: Kevin Dubé avec 2 buts et 3 passes, Demy Chabot avec 2 buts et 2 passes, Mykael Savaria avec 2 buts et 1 passe.
Dragons : Rick Mezey avec 1 buts et 3 passes, René Nilo avec 4 passes, Van Thy Nguyen avec 3 buts.
 
Les gardiens : Samuel Labrie-Demers a reçu 47 tirs contre 63 sur Martin Champagne des Dragons.

Les Kings ont dominé la partie, les Knights ont manqué de temps...
 
Premier match de la demi-finale.
 
par Régent Proulx, le 11 avril 2013.
 
Kings 13 vs Dragons 4
 
Les Kings sont entrain de reprendre le même tempo que lors des séries de l'an passé.  J'avoue qu'avant ce match, je ne croyais pas que les Kings pourraient répéter l'exploit de l'an passé.  Leur gardien a connu une saison régulière ordinaire, la défensive des Kings étaient aussi remise en question, et ils affrontent la meilleure équipe de la ligue cette saison.  Les Kings ont fait mentir leur détracteur en dominant les Dragons avec leur offensive, ils ont mieux joué défensivement et leur gardien a été solide, c'est le gardien qu'on a vu l'an passé, celui qui est venu surprendre tout le monde.  Les Dragons étaient rouillés de leur inactivité de près d'un mois sans hockey.  Je m'attends à un tout autre match ce vendredi.
 
Ce sont les Dragons qui ont ouvert la marque les premiers, un but en avantage numérique  de Georges Kabenian.  Les Kings répliqueront avec 5 buts en l'espace de 5 minutes!  Mathieu Daviault, Kevin Dubé, Demsey Chabot, Dany Dumont et Demy Chabot en avantage numérique et c'est 5-1 pour les Kings!  Avant la fin de la période, Jason Vannelli marquera pour les Dragons.  2eme période: Les Kings marquent 2 buts rapides, ceux du joueur hot des séries, Mykael Savaria et Demy Chabot.  Les Dragons répliquent avec 2 buts, ceux de Van Thy Nguyen et René Nilo, c'est 7-4.  Les Kings ajouteront deux autres buts avant la fin de la 2ème période, les 2 marqués par Mykael Savaria qui complète son tour du chapeau.  En 3ème période, les Kings domineront de bout en bout alors que les Dragons n'auront que 9 tirs au but lors de cette période, n'ayant que peu de chance de marquer.  Kevin Dubé marquera 2 buts pour compléter lui aussi son tour du chapeau, Demy Chabot marque aussi un 3ème but et Nicolas McDuff marque un dernier but avec moins d'Une minute à faire à la partie.
La partie s'est quand même sensiblement bien déroulée mais je m'attends à une partie beaucoup plus rude.  Les arbitres devront être vigilant...
 
Les joueurs du match:
 
Kings: Demy Chabot avec 3 buts et 5 passes, Mykael Savaria avec 3 buts et 1 passe, Kevin Dubé avec 3 buts et 1 passe, Dany Dumont avec 1 but et 3 passes.
Dragons: René Nilo avec 1 but et 2 passes.
 
les gardiens : Samuel Labrie-Demers a reçu 39 tirs contre 53 sur Martin Champagne des Dragons.
 
Hired Guns 10 vs Black Knights 9
 
L'une des meilleures offensive de la ligue face au meilleur gardien de la ligue et une équipe qui travaille fort.  L'attaque des Guns a profité de quelques erreurs ou de l'innatention de la défensive des Knights.  Les Knights ont tout simplement manqué de temps pour pouvoir égaliser la marque.
 
Les Guns ouvrent la marque, un but de David Traversy.  Les Knights répliquent, un boulet de Leonard Luedee qui déjoue le gardien Sylvain Loyer.  Nick Ntapolias donnera les devants aux Knights alors que moins d'une minute plus tard, Sanjay Patel donne une priorité de 2 buts à son équipe.  Alex Van Zeebroeck rapproche les Guns à un seul but et avec 3 minutes à faire mais 20 secondes plus tard, Tony Ricciardi décoche un tir de loin à ras le sol que le gardien aimerait bien revoir et les Knights reprennent les devants 4-3.  2ème période: Tony Ricciardi refait le même coup, un autre tir de loin qui déjoue le gardien.  Une minute plus tard, Derek Pierson décoche un bon lancer et les Guns sont toujours dans la partie.  Jimmy Pantelis égalise la marque pour les Guns sur un one-timer.  Mais quelques instants plus tard, Tony Ricciardi marque un 3ème but consécutif et complète son tour du chapeau et redonne les devants aux Knights, mais David Traversy égalise la marque 6-6.  3ème période: Stéphan Gobeil marque en début de période, en avantage numérique et redonne les devants aux Knights.  Les Guns ne lâchent pas et Henry Boyer prend un retour de lancer et égalise la marque.  3 minutes  plus tard, Alex Van Zeebroeck donne les devants aux Guns et quelques minutes plus tard, après plusieurs tirs au filet, Carl Gurérin finit par marquer et donne une priorité de 2 buts aux Guns, c'est 9-7.  Nick Ntapolias n'a pas dit son dernier mot et marque sur une belle feinte du revers.  Mais le but qui fait mal, le 3ème de Carl Guérin avec 5 minutes à faire.  les Guns sont en contrôles mais avec 1:30 à faire, Stéphan Gobeil va chercher la balle dans les barres d'espalier dans le coin derrière son filet et décoche un tir du poignet qui déjouera le gardien.  Mais les Knights ne pourront déjouer la défensive des Guns par la suite.
 
les joueurs du match:
 
Guns: Carl Guérin avec 3 buts et 2 passes, Jimmy Pantelis avec 1 but et 3 passes, Ian Foster avec 5 passes.
Knights: Tony Ricciardi avec 3 buts et 1 passe, Stéphan Gobeil avec 2 buts et 1 passe, Nick Ntapolias avec 2 buts et 1 passe.
 
Les gardiens : Sylvain Loyer a reçu 41 tirs contre 54 sur Martin Desplantie des Knights.

Les favoris passent à la demie-finale...
 
par Régent Proulx, le 27 mars 2013.
 
Kings 10 vs Wanderers 6
 
Les Wanderers et votre gardien favori ont beaucoup mieux joué cette semaine mais nous avons été battus par une meilleure équipe tout simplement.  Une mauvaise couverture de quelques secondes suffit pour les Kings de marquer un but et c'est ce qui est arrivé sur au moins 2 buts.  Ce sont les Wanderers qui ont ouvert la marque, un but de Leo Stakos à 19:02 de la première période.  Quelques minutes plus tard, les Kings répliquent avec 2 buts rapides, ceux de Mykael Savaria et Dany Dumont laissé seul dans l'enclave qui reçoit une passe de derrière le filet, son tir passe entre mes jambières.  3 minutes plus tard, Dany Dumont sera crédité d'Un but chanceux, j'ai fait l'arrêt sur un bon lancer mais le retour a dévié sur mon défenseur et a pénétré la ligne. Mais quelques secondes plus tard, Pete Hilal marque sur un tir précis et c'est 3-2.  Leo Stakos égalise la marque pour les Wanderers sur un retour de lancer mais en fin de période, Kevin Dubé viendra marquer en avantage numérique.  La deuxième période sera dominée par les Kings.  À 17:26, Mykael Savaria marque un 2ème but, un tir de loin que j'aurais dû arrêter.  2 minutes plus tard, Dany Dumont complète son tour du chapeau alors qu'il est posté fin seul à ma gauche, il reçoit une passe de Mathieu Daviault et c'est 6-3.  Tony Ricci réplique pour les Wanderers mais Demy Chabot marquera 2 buts en 24 secondes dont un sur un retour de lancer après un gros arrêt de votre gardien favori et c'est 8-4 après 2 périodes.  3ème période, Kevin Dubé marque un 2ème but à 16:32 et avec 10 minutes à faire, Dany Dumont marque un 4ème but pour porter la marque à 10-4.  Les Wanderers ont une fierté et n'abandonne pas malgré tout.  Mike Smith marque sur un bon tir et Leo Stakos complète son tour du chapeau avec 4 minutes à faire.  Trop peu trop tard.  Bonne chance aux Kings pour le reste des séries!
 
Les joueurs du match:
 
Kings: Dany Dumont avec 4 buts et 2 passes, Kevin Dubé avec 2 buts et 4 passes, Demy Chabot avec 2 buts et 3 passes.
Wanderers: Leo Stakos avec 3 buts.
 
Les gardiens : Samuel Labrie-Demers a reçu 37 tirs contre 55 sur Régent Proulx des Wanderers.
 
Black Knights 11 vs Savages 1
 
Les Savages nous ont laissé sur notre appétit.  On s'attendait à un meilleur match.  Malheureusement, les Knights ont été sans pitié et tout allait bien pour eux offensivement alors que les Savages étaient frustrés par le gardien des Knights.  Les Knights ouvrent la marque avec le but de Louis-Philippe Desjardins à 13:30.  David Maggs égalise la marque grâce à un bon tir précis que le gardien Martin Desplantie aurait aimé revoir.  À 6:12, Louis-Philippe Desjardins redonne les devants aux Knights qui ne regarderont plus derrière.  Moins d'une minute plus tard, Sanjay Patel marque sur un beau jeu de passes et en fin de période, Chris Cabot qui effectue un retour au jeu marque un but en désavantage numérique, un très beau but.  2ème période: à 12:52, Nick Ntapolias marque en échappée et sera suivi moins d'une minute plus tard du but de Chris Cabot.  Vers la fin de la période, Chris Cabot complète son tour du chapeau alors que John Wong marquera sur un tir que Peter Kajacks aimerait revoir.  C'est 8-1.  3ème période: Chris Cabot marque un 4ème but, en avantage numérique alors que Louis-Philippe Desjardins complète son tour du chapeau 40 secondes plus tard et il marquera un 4ème but lui aussi une minute plus tard.  La partie se termine donc avec 10 buts de différence, il restait 11 minutes à faire.  Les Savages méritaient mieux qu'une défaite de ce genre.  Ils se sont améliorés depuis quelques semaines. Ils ont donné beaucoup de problèmes aux meilleures équipes dernièrement.  On aurait bien voulu un match serré, mais c'est comme ça.  Après la 2ème période, à la blague j'ai demandé à Martin et aux Knights de retirer leur gardien pour qu'il y ait un peu plus de piquant...ma demande fût refusée...  ;o)
 
les joueurs du match:
 
Knights: Louis-Philippe Desjardins avec 4 buts et 2 passes, Chris Cabot avec 4 buts.
Savages: David Maggs avec 1 but.
 
les gardiens : Martin Desplantie a reçu 30 tirs contre 52 sur Peter Kajacks des Savages.

Début des séries éliminatoires, premier match: Les Black Knights dominent les Savages et les Kings font de même face aux Wanderers...
 
par Régent Proulx, le 20 mars 2013.
 
Black Knights 10 vs Savages 3
 
Les Savages ont eu plusieurs bonnes chances mais n'ont pas été en mesure de marquer pour la plupart alors que le gardien des Knights a encore été solide devant son filet.  Ce sont les Knights qui ouvrent la marque avec 11 minutes à faire, un but de Tony Ricciardi qui reçoit une passe de Nick Ntapolias et il décoche un one-timer.  une minute plus tard, Leonard Luedee intercepte une passe et décoche un boulet qui déjoue Peter Kajacks et c'est 2-0 après une période.  2ème période: après 1:34, Leonard Luedee fait un copier-coller de son but précédent.  5 minutes plus tard, Louis-Philippe Desjardins marque et quelques instants plus tard, Alain Mérola décoche un bon tir qui déjoue le gardien et une minute plus tard, Tony Ricciardi fera 6-0 pour les Knights.  Les Savages répliquent finalement 20 secondes plus tard avec l'excellent tir de Jordan Bateman qui déjoue Martin Desplantie.  4 minutes plus tard, David Maggs marque en avantage numérique et c'est 6-2 mais avec 2 minutes à faire, Nick Ntapolias marque sans aide et c'est 7-2.  3ème période: Jordan Bateman marque le dernier but de son équipe alors que les Knights marqueront 3 autres buts en l'espace de 6 minutes, ceux de Louis-Philippe Desjardins, Sanjay Patel et Tony Ricciardi qui complète son tour du chapeau.
 
Les joueurs du match:
 
Knights: Tony Ricciardi avec 3 buts, Nick Ntapolias avec 1 but et 3 passes, Leonard Luedee avec 2 buts et 1 passe.
Savages: Jordan Bateman avec 2 buts et 1 passe.
 
Les gardiens : Martin Desplantie a reçu 46 tirs contre 58 sur Peter Kajacks des Savages.
 
Kings 12 vs Wanderers 6
 
Wouuu!  Les Kings sont prêts...gros cri de guerre, cerne noire sous les yeux comme les joueurs de football...Les Kings ont eu des tirs précis et avaient toujours un joueur devant la face de votre gardien favori...ils ont marqué au moins 5 buts sur des tirs voilés.  Mais les tirs de loin, c'est à moi de tout faire pour les voir.  Je ne dirai pas que j'ai eu une mauvaise partie mais j'étais ordinaire.  J'espère faire mieux car je sais qu'on est capable de gagner.  Ce sont les Kings qui ont ouvert la marque en avantage numérique, un but de Dany Dumont.  2 minutes plus tard, un tir de loin de Mykael Savaria qui marque.  Quelques instants plus tard, Pete Hilal tire de l'enclave eté déjoue Samuel Labrie-Demers et c'est 2-1 après une période.  2ème période: les Kings frappent rapidement, 25 secondes, un but de Kevin Dubé.  Mykael Savaria fera 4-1 pour son équipe, avec un tir voilé.  3 minutes plus tard, une réplique des Wanderers avec un but de Peter Knapp qui prend un retour de lancer en frappant la balle au vol.  Avec 7 minutes à faire, Didier Henry marque en avantage numérique alors qu'une minute plus tard, Nicolas McDuff marque sur un tir du poignet précis (j'aurais dû l'arrêter).  Avec moins d'une minute à faire, Didier Henry marque et c'est 7-2 pour les Kings qui semblent fin seul.  3ème période: Début de période, Mykael Savaria complète son tour du chapeau, un autre tir voilé et il marque 4 minutes plus tard.  Les Wanderers sont sur les talons et moi-même suis fatigué. Nicolas McDuff marque une minute plus tard, un tir du poignet de l'enclave.  Demsey Chabot marque sur une belle pièce de jeu (j'ai abandonné là-dessus) et c'est 11-2.  Mais les Wanderers ont un regain d'énergie...10 secondes après le but de Demsey, Pete Hilal marque sur un one-timer.  2 minutes plus tard, Mike Smith marque sans aide et une minute plus tard, Tony Ricci marque et c'est 11-5.  Mykael Savaria marquera un 5ème but avec moins de 5 minutes à faire alors que Peter Knapp marque en fin de période pour les Wanderers.  Les Wanderers ont envoyé un message aux Kings qu'ils n'abandonneront pas si facilement...
 
Les joueurs du match:
 
Kings: Mykael Savaria avec 5 buts et 1 passe, Didier Henry avec 2 buts et 2 passes, Demsey Chabot avec 1 but et 3 passes.
Wanderers: Peter Knapp avec 2 buts et 1 passe, Leo Stakos avec 3 passes.
 
Les gardiens : Samuel Labrie-Demers a reçu 39 tirs contre 61 sur Régent Proulx des Wanderers.

C'est la fin de la saison régulière.  Les Guns l'emportent plus difficilement que prévu, Black Knights envoient un message pour les séries...
 
par Régent Proulx, le 13 mars 2013.  (Parties du 1er mars)
 
Voilà, la saison régulière est terminée.  Les Dragons sont champions de la saison depuis quelques semaines déjà, alors que les Hired Guns terminent au 2ème rang.  Ils ont un laissé-passer pour la demi-finale alors que Black Knights (3ème) joueront contre Savages (6ème) et Kings (4ème) contre Wanderers (5ème).  On va aussi se souvenir de la saison de la nouvelle équipe des Coqs.  Une équipe qui, au début de la saison, récoltait des victoires, parfois faciles.  On se demandait si cette équipe resterait invaincue tellement elle dominait.  Mais des joueurs ont été absents trop souvent, il y a eu des blessés.  Parfois cette équipe n'a su contrôler ses émotions.  Elle a dû jouer souvent à seulement 5 ou 6 joueurs.  Et à la fin, avec les suspensions, cette équipe a dû être retirée de la ligue, ne voulant jouer avec ce trop peu de joueurs.  Au delà de ce qui est arrivé, je vais retenir de cette équipe, les buts époustouflants de Steve Tibbo, les tirs précis de Steve Dumas, la garnotte de Stéphane Arbour, le travaillant Maxime Turcot qui nous sortait parfois des feintes à la Tibbo, un gardien sympatique en Daniel Camiré qui voulait jouer au hockey, un Steve Robertson qui prenait souvent des risques pour se joindre à l'offensive.  Sans oublier bien sure les François Beaucaire et Jonathan Maringo qui avaient du plaisir avec cette équipe en début de l'année et le dernier ajout en Steve Carl, un autre bon p'tit joueur. Mickael Charette, un autre joueur travaillant qui pouvait la mettre dedans.  Le dernier et non le moindre, Francis Brisson qui nous a amené cette équipe à la ligue.  Francis est un bon joueur mais qui malheureusement quand ça n'allait pas pour lui il devenait frustré très rapidement.  Merci les gars pour les bons moments.  J'espère que Steve Tibbo va revenir l'an prochain...qui sait avec notre équipe!  ;o)  on peut toujours rêver...j'veux revoir ses feintes et ses buts venant de nul part!
 
Hired Guns 7 vs Savages 4
 
Les Guns ont eu beau bombardé le gardien Peter Kajacks, il était en feu.  Fort solide devant son filet, il a permis à son équipe de rester dans le match jusqu'à la toute fin.  Les Savages ouvriront la marque avec un but de Jordan Bateman en début de période.  Plus tard, avec 7 minutes à faire, les Guns vont répliquer avec 2 buts rapides de Jimmy Pantelis et avec 30 secondes à faire, Ian Foster viendra aussi marquer.  3-1 pour les Guns après une demie.  Début de la deuxième, les Guns marquent après seulement 30 secondes de jeu, un but d'André Pellerin.  Il en marquera un autre 5 minutes plus tard et les Guns sont partis pour un match facile, menant 5-1.  Les Savages répliquent avec 16 minutes à faire, un but de David Maggs.  Avec 9 minutes à faire, Jordan Bateman marque sans aide et c'est soudainement 5-3.  Mais 40 secondes plus tard, les Guns répliquent avec un but de Jimmy Pantelis qui complète son tour du chapeau.  Avec 4 minutes à faire, David Maggs marque pour les Savages qui gardent espoir mais Carl Guérin viendra marquer un but en avantage numérique avec 2 minutes à faire.
 
Les joueurs du match:
 
Guns: Jimmy Pantelis avec 3 buts et 2 passes, Ian Foster avec 1 but et 3 passes.
Savages: Jordan Bateman avec 2 buts et 1 passe, David Maggs avec 2 buts.  mention à Peter Kajacks avec 42 arrêts.
 
les gardiens : Sylvain Loyer a reçu 26 tirs contre 49 sur Peter Kajacks des Savages.
 
Black Knights 8 vs Dragons 6
 
Pour les Dragons déjà champion de la saison, ce match ne voulait rien dire.  Pour les Knights, c'était tout un test avant le début des séries.  Si les Knights veulent se rendre jusqu'au bout, ils devront tenter de resserrer leur défensive pour essayer de diminuer le nombre de tirs accordés à l'adversaire.  Ils ont le meilleur gardien de la ligue, c'est un gros plus.  Il a démontré qu'il peut faire la différence et ça peut semer un gros doute dans la tête de l'adversaire.
Les Dragons ouvrent la marque après 34 secondes de jeu, un but de Abrahamion Adis.  Mais les Knights répliqueront avec 2 buts en 20 secondes, ceux de Alain Mérola et Nick Ntapolias, alors qu'il restait 13 minutes à faire.  Mais les Dragons reprendront les devants avec eux aussi 2 buts rapides, ceux de Rick Mezey et Jason Vannelli.  3-2 après une demie.  En début de 2ème, les Knights frappent tôt et fort, marquant 2 buts en 20 secondes en début de période, ceux d'Adric Baddeley.  10 minutes plus tard, Adric complète son tour du chapeau en marquant en avantage numérique et c'est 5-3 pour les Knights.  Quelques minutes plus tard, les Dragons répliquent eux aussi en avantage numérique, un but de René Nilo.  Avec 7 minutes à faire, Louis-Philippe Desjardins redonne une priorité de 2 buts aux Knights sur un bon tir frappé.  Mais 2 minutes plus tard, les Dragons marquent 2 buts en 22 secondes, les deux marqués par René Nilo qui se permet donc un tour du chapeau et c'est l'égalité 6-6.  Avec 1:23 à faire, Alain Mérola marque ce qui s'avèrera le but gagnant, un tir précis qui se faufile entre le poteau et le corps du gardien Martin Champagne alors qu'il y avait bien du monde devant le filet.  Avec 22 secondes à la partie, Leonard Luedee intercepte une balle et tire dans un filet désert.
 
Les joueurs du match:
 
Knights: Nick Ntapolias avec 1 but et 5 passes, Adric Baddeley avec 3 buts et Alain Mérola avec 2 buts et 1 passe.  Mention au gardien Martin Desplantie avec 50 arrêts.
Dragons: René Nilo avec 3 buts.
 
Les gardiens : Martin Desplanties a reçu 56 tirs contre 35 sur Martin Champagne des Dragons.
 
Wanderers 1 vs Coqs 0
 
Victoire par défaut.
 
 

Les Wanderers l'emportent difficilement, les Kings soutirent un point aux Dragons et les Black Knights l'emportent par défaut...
 
par Régent Proulx, le 26 février 2013.
 
Wanderers 4 vs Savages 2
 
Un autre match serré que nous offre ces 2 équipes.  Sylvain Loyer qui remplaçait Peter Kajacks devant le filet des Savages en a eu pour son argent.  Fort bon match.  Les Wanderers ouvrent la marque avec un but de Kevin Wyeth alors qu'il reçoit une superbe passe devant le filet venant de Peter Knapp.  5 minutes plus tard, Leo Stakos marque sur un retour de lancer et c'est 2-0.  Mais moins d'une minute plus tard, les Savages répliquent, un but de Jordan Batemant, un bon tir du poignet de l'enclave alors qu'il a pris une balle qui s'est faufilée entre la défensive des Wanderers.  Mais avant la fin de la période, Kevin Wyeth reçoit une passe de Sylvain Léonard et décoche son boulet qui déjoue le gardien Loyer.  On s'en va en 2ème demie.  Il a fallu attendre 10 minutes avant que Kevin Wyeth complète son tour du chapeau et c'est 4-1.  Les Wanderers dominent la situation et les Savages n'ont que très peu de chances de marquer.  Mais avec une minute à faire, les Wanderers jouent mollement et je leur fais savoir.  Et il fallait que ça arrive, avec 10 secondes à faire, Michael Snilner sort du coin avec la balle tire et marque sur son propre retour de lancer alors que personne ne vient l'ennuyer.  J'étais un peu frustré, voulant accorder le moins de but possible pour tenter de finir bon 2ème chez les gardiens...question de fierté personnelle!  ;o)
 
Les joueurs du match:
 
Wanderers: Kevin Wyeth avec 3 buts.
Savages: Michael Snilner avec 1 but (et plusieurs bonnes chances de marquer)
 
les gardiens : Régent Proulx a reçu 30 tirs contre 46 sur Sylvain Loyer des Savages.
 
Dragons 9 vs Kings 9
 
Les Dragons jouaient sans les services de Georges Kabenian, Jason Vannelli et Abrahamion Adis, alors que les Kings jouaient sans leur as marqueur Kevin Dubé et Mykael Savaria.  Seulement 6 joueurs pour les Kings.  Je me suis dit que la soirée allait être longue pour les Kings...Les Dragons ouvrent la marque en avantage numérique, le but de Brandon Sant qui reçoit une belle passe devant le filet venant de Rick Mezey.  2 minutes plus tard, Rick Mezey marque à son tour.  La réplique des Kings viendra 3 minutes plus tard, un but de Dany Dumont qui vient s'infiltrer en zone offensive.  Didier Henry viendra créer l'égalité 2 minutes plus tard.  Mais avec 13 secondes à faire, René Nilo décoche un bon tir pour déjouer Sylvain Loyer qui en est à sa 2ème partie et c'est 3-2.  2ème demie: Les Dragons se donnent une priorité de 2 buts grâce à Brandon Sant, encore bien placé devant le filet mais 40 secondes plus tard, les Kings répliquent avec le but de Demsey Chabot mais 40 autres secondes plus tard, ce sont les Dragons qui répliquent avec le but de Dylan Mezey.  Les Kings répliquent encore rapidement, 2 minutes plus tard, le but de Mathieu Daviault sans aide et c'est 5-4 pour les Dragons.  Mais les Dragons marque 49 secondes plus tard, un but de Brandon Sant qui complète son tour du chapeau.  Quelques minutes de jeu plus tard, Brandon récidive encore une fois, toujours recevant une passe devant le filet provenant de Rick Mezey et c'est 7-4 pour les Dragons.  Avec 13 minutes à faire, les Kings répliquent, un but de Demy Chabot.  Les Kings continuent de bourdonner devant le filet de Sylvain Loyer qui s'essouffle, on sent sa fatigue.  3 minutes plus tard, Mathieu Daviault marque et c'est 7-6!  3 minutes plus tard, en avantage numérique, Demsey Chabot viendra égaliser la marque 7-7, et on fête fort chez les Kings et encore plus lorsque Mathieu Daviault marque un 3ème but pour donner les devants aux Kings avec 4:36 à faire à la partie.  Mais les Dragons ne sont pas morts et égalisent la marque avec le but de Rick Mezey.  Avec 2 minutes à faire, les Kings écopent d'une pénalité.  Les Dragons contrôle la balle et les Kings écopent d'une autre pénalité 30 secondes plus tard!  Ce sera 4 contre 2  pour les Dragons!  Rick Mezey donne les devants en avantage numérique avec 1:10 à faire.  Mais les Kings profitent d'une mauvaise couverture défensive et Dany Dumont égalise la marque en désavantage numérique avec 31 secondes à faire.  Les Kings résisteront et viendront donc soutirer un gros point au classement.
 
Les joueurs du match:
 
Dragons: Brandon Sant avec 4 buts et 3 passes, Rick Mezey avec 3 buts et 4 passes, René Nilo avec 1 but et 4 passes.
Kings: Mathieu Daviault avec 3 buts et 1 passe, Demsey Chabot avec 2 buts et 2 passes, Didier Henry avec 1 but et 3 passes.
 
les gardiens : Martin Champagne a reçu 46 tirs contre 43 sur Sylvain Loyer des Dragons.
 
Black Knights 1 vs Les Coqs 0
 
Partie gagnée par défaut pour les Knights, les Coqs ne s'étant pas présentés à la partie.  On ne sait pas encore s'ils vont se présenter pour la dernière partie de la saison et pour les séries.

Ce n'était pas la soirée des Kings, une victoire par défaut pour les Guns et une victoire qui fait du bien aux Wanderers...
 
par Régent Proulx, le 21 février 2013.
 
Savages 5 vs Kings 5
 
Les Kings jouaient encore une fois sans les services de 2 de leurs meilleurs joueurs, Mykael Savaria et Kevin Dubé.  Les Savages sont plus coriaces de ce temps ci, surtout quand ils jouent avec un roster diminué.  Les Kings ouvrent la marque, un but de Didier Henry, un très bon lancer qui déjoue Peter Kajacks.  Les Kings prennent les devants 2-0 sur le but de Nicolas McDuff.  Mais 40 secondes plus tard, les Savages répliquent avec un but de Jordan Bateman et quelques minutes plus tard, créent l'égalité sur le but de David Maggs.  Avec 5 minutes à faire, les Kings marquent un but en désavantage numérique, celui de Dany Dumont sur un tir précis de la pointe.  Mais 2 minutes plus tard, les Savages égalisent encore avec un but de Michael Snilner.  2ème demie: Danick Laprade des Kings marque en avantage numérique après 2 minutes de jeu pour redonner les devants aux Kings.  Le jeu continue, plusieurs bons lancers au filet.  Avec 11 minutes à faire, les Kings se donnent une priorité de 2 buts grâce à Mathieu Daviault.  Mais une minute plus tard, les Savages frappent rapidement en marquant 2 buts en 58 secondes pour égaliser la marque, ceux de Jordan Bateman et David Maggs.
 
les joueurs du match:
 
Savages: Ross Noble ave 4 passes, Jordan Bateman et David Maggs avec 2 buts et 1 passe, mention à Peter Kajacks avec 38 arrêts, solide devant son filet.
Kings: Mathieu Daviault et Dany Dumont avec 1 but et 1 passe.
 
Les gardiens : Peter Kajacks a reçu 43 tirs contre 34 sur Samuel Labrie-Demers des Kings.
 
Black Knights 15 vs Kings 5
 
Je ne me souviens pas avoir vu les Kings perdre un match par 10 buts.  Mais leurs joueurs vedettes absents leur a fait mal.  on avait une bonne partie en 1ere demie mais la fatigue et les punitions sont venues faire mal aux Kings...Les Kings prennent rapidement les devants 2-0 en début de période, des buts de Dany Dumont et Nicolas McDuff.  Mais 4 minutes plus tard, les Knights vont marquer 3 buts en moins de 3 minutes, ceux de Stephan Gobeil (en avantage numérique), Louis-Philippe Desjardins et Adric Baddeley.  Quelques minutes plus tard, les Kings créent l'égalité avec le but de Marc-André Dumont.  Mais les Knights reprennent les devants sur un autre but en avantage numérique, celui de Louis-Philippe Desjardins et avec 7 secondes à faire à la période, Stephan Gobeil donne une priorité de 2 buts aux Knights.  C'est 5-3.  2ème demie: Elle appartient aux Knights qui marqueront 10 buts contre 2 pour les Kings dont 4 en avantage numérique.  Les Knights auront marqué 6 buts en 8 supériorité numérique.  Après 18 secondes de jeu, Adric Baddeley marque.  Viendra la réplique des Kings, un but de Demsey Chabot.  Les Knights répliquent en avantage numérique, le 3ème but de Louis-Philippe Desjardins.  Autre réplique des Kings, le but de Marc-André Dumont qui perce la muraille du gardien Martin Desplantie et c'est 8-5.  Ensuite, en l'espace de 2 minutes, les Knights marquent 3 buts en avantage numérique, ceux de Nick Ntapolias, Stephan Gobeil (tour du chapeau) et John Wong.  Viendra 2 autres buts rapides, ceux de Tony Ricciardi et Adric Baddeley (tour du chapeau).  Et avec 5 minutes à faire, Stephan Gobeil marque un 4ème but , tout comme Adric Baddeley quelques instants plus tard pour mettre fin à la partie.
 
les joueurs du match:
 
Knights: Adric Baddeley avec 4 buts et 4 passes, Nick Ntapolias avec 2 buts et 6 passes, Alain Mérola avec 5 passes, Stephan Gobeil avec 4 buts et Louis-Philippe Desjardins avec 3 buts et 1 passe.
Kings: Marc-André Dumont avec 2 buts et 1 passe.
 
les gardiens : Martin Desplantie a reçu 45 tirs contre 51 sur Samuel Labrie-Demers des Kings.
 
Guns 1 vs Coqs 0
 
Match gagné par défaut, les Coqs ayant déclaré forfait, pas assez de joueurs.  Ils avaient averti d'avance alors au moins, les joueurs des Guns ne se sont pas présentés pour rien.
 
Wanderers 8 vs Dragons 6
 
Les Dragons jouaient sans les services de Rick Mezey et René Nilo.  Leur absence a fait mal aux Dragons...surtout en 2ème demie.  Les Dragons ouvrent la marque, un but de Jason Vannelli, un tir précis du centre de l'enclave alors que j'avais la vue voilée.  3 minutes plus tard il récidive alors qu'il prend un retour de lancer que je n'ai pas été en mesure de pousser vers le coin.  Avec 7 minutes à faire, Abrahamion Adis marque sur un retour de lancer.  Avec moins de 2 minutes à faire, Brandon Sant reçoit une belle passe de mon défenseur...et il aura tout le temps voulu pour faire un lancer précis.  Et avec 41 secondes à faire, un lancer partiellement arrêté devant le filet et la balle se retrouve sur le bâton de Jason Vannelli qui lance dans un filet quasi désert et c'est 5-0 pour les Dragons qui semblent filet vers une victoire facile...2ème demie: Les Wanderers brisent la glace, un but de Greg Phendler sur une belle passe de Tony Ricci.  les Dragons répliquent avec un but de Vijay Patel, un lancer de loin dont je n'ai vu que trop tard, mais j'aurais dû l'arrêter.  2 minutes plus tard, les Wanderers répliquent avec un but sans aide de Tony Ricci.  Leo Stakos fera 6-3 pour les Wanderers qui sont sur une lancée.  5 minutes plus tard, Greg Phendler marque un 2ème but!!!  Ensuite 2 buts en 16 secondes, ceux de Kevin Wyeth, un plomb de la pointe et Mike Smith.  C'est l'égalité 6-6.  Avec moins de 5 minutes à faire, Kevin Wyeth décoche un autre plomb qui déjoue Martin Champagne qui est complètement sorti de sa bulle depuis les 2 derniers buts rapides.  Enfin, Leo Stakos marque le but d'assurance en avantage numérique.
Mentionnons que des incidents se sont produits dans le vestiaire, beaucoup de trash talking.  3 joueurs ont été suspendus (1 chez les Dragons, 2 chez les Wanderers)
 
Les joueurs du match:
 
Wanderers: Kevin Wyeth et Leo Stakos avec 2 buts et 2 passes, Tony Ricci avec 1 but et 3 passes.  Mention à Greg Phendler pour ces 2 buts.  Il sera maintenant quelques mois sans marquer... ;o)
Dragons:  Jason Vannelli avec 3 buts et 1 passe.
 
les gardiens : Régent Proulx a reçu 44 tirs contre 37 sur Martin Champagne des Dragons.
 

Les Wanderers n'ont pas fait le poids, Les Savages causent une surprise, Les Dragons ont eu chaud et une partie arrêtée pour bagarre...
 
par Régent Proulx, le 13 février 2013
 
Hired Guns 14 vs Wanderers 5
 
Les Guns étaient tout simplement plus aggressifs, plus intenses.  Ils étaient les premiers sur la balle et dès qu'ils avaient une chance, ils tiraient au but.  Si les Wanderers veulent l'emporter, ils doivent jouer aggressifs et espérer une grosse performance de votre gardien favori.  J'ai été ordinaire, je n'ai pas fait les arrêts clés.  Oui, j'ai fait quelques vols mais la partie était déjà dans la poche pour les Guns.  Les Guns ouvrent la marque en désavantage numérique alors que Henry Boyer prend une balle perdue et décoche rapidement un lancer à ras le sol qui touche le poteau et continue son chemin derrière moi.  Quelques secondes plus tard, Leo Stakos marque en avantage numérique et c'est l'égalité.  Mais quelques minutes plus tard, Ian Foster viendra marquer un beau but.  Encore une fois les Wanderers répliquent avec le but sans aide de Sylvain Léonard mais 2 buts rapides de Carl Guérin donnera l'avance 4-2 à son équipe.  Kevin Wyeth rapproche son équipe à un seul but, mais 2 autres buts rapides des Guns, ceux de André Pellerin qui prend un retour de lancer et Ian Foster font donc 6-3.  Tony Ricci marque pour les Wanderers mais avec 30 secondes à faire, Ian Foster complète son tour du chapeau, c'est 7-4.  2ème demie, André Pellerin marquera 2 fois pour compléter son tour du chapeau.  Suivra Alex Van Zeebroeck.  Timide réplique des Wanderers, le 2ème but de Kevin Wyeth.  La fatigue se fait déjà sentir pour les Wanderers, votre gardien favori se fait bombarder.  Alex Van Zeebroeck marque un autre but alors qu'il est fin seul à la droit du filet, c'est 11-5.  Avec 3 minutes à faire, Carl Guérin complète son tour du chapeau, tout comme Alex Van Zeebroeck et avec 39 secondes à faire, Tom Page marquera lui aussi alors qu'il reçoit la balle, je plonge, Tom va dans l'autre direction et je le suis alors que je fais la pieuvre et bouge bras et jambe mais PERSONNE n'est venue l'ennuyer et il marque un but facile.
 
Les joueurs du match:
 
Guns: Ian Foster avec 3 buts et 5 passes, Carl Guérin avec 3 buts et 4 passes, André Pellerin et Alex Van Zeebroeck avec 3 buts et 1 passe.
Wanderers: Kevin Wyeth avec 2 buts et 2 passes.
 
Les gardiens : Sylvain Loyer a reçu 30 tirs contre 51 sur Régent Proulx des Wanderers.
 
Savages 10 vs Hired Guns 8
 
Belle surprise alors que les Savages ont joué un fort match.  Les Guns étaient fatigués en 2ème demie mais ont semblés se fier à leur offensive, croyant qu'ils reviendraient facilement...Le gardien des Savages a été solide.  Les Guns prendront les devants 3-0 en début de demie, des buts de Jimmy Pantelis, André Pellerin et Alex Van Zeebroeck.  David Maggs réplique pour les Savages sur un tir frappé précis.  Une minute plus tard, Jimmy Pantelis marque et c'est 4-1.  Mais les Savages marqueront 2 buts rapides, ceux de Michael Snilner et David Maggs et lors d'un avantage numérique, Jordan Bateman égalise la marque pour les Savages.  Alex Van Zeebroeck redonne les devants aux Guns avec une minute à faire à la période.  2ème demie: après seulement 21 secondes de jeu, Robert Brockie surprend tout le monde et le gardien Sylvain Loyer avec un tir précis et c'est l'égalité.  Mais quelques minutes plus tard, Carl Guérin redonne les devants aux Guns.  Les Savages ne lâchent pas et marqueront deux buts rapides, ceux de Vincent Vachon et Jordan Bateman sur son tir du poignet précis.  C'est 7-6 pour les SAvages!  Alex Van Zeebroeck complète son tour du chapeau et c'est encore l'égalité dans ce match palpitant!  Mais une minute plus tard, les Savages vont marquer 2 buts en 40 secondes, ceux de David Maggs qui complète son tour du chapeau et un autre de Jordan Bateman et c'est 9-7.  Avec 2 minutes à faire, Tom Page redonne espoir à son équipe.  Les Guns enlèvent leur gardien mais perdront la balle quelques secondes après la mise au jeu et Ross Noble marquera dans un filet désert pour ôter tout espoir de retour pour les Guns.
 
Les joueurs du match:
 
Savages: Jordan Bateman avec 3 buts et 3 passes, David Maggs avec 3 buts et 2 passes, Ross Noble avec 1 but et 3 passes.
Guns: Alex Van Zeebroeck avec 3 buts et 2 passes, Carl Guérin avec 1 but et 4 passes, Jimmy Pantelis avec 2 buts et 2 passes.
 
Les gardiens : Peter Kajacks a reçu 37 tirs contre 29 sur Sylvain Loyer des Guns.
 
Dragons 10 vs Black Knights 9
 
J'ai joué une 2ème partie pour les Dragons.  Je voulais oublier ma performance bien ordinaire de ma première partie mais la malchance et la fatigue m'ont accompagné et encore une fois j'ai été ordinaire mais les Dragons ont joué plus offensif, laissant parfois leur jeu défensif...Les Knights ouvrent la marque rapidement, un but de Tony Ricciardi sur un one-timer alors qu'il était pas très loin de l'enclave en plein milieu.  Les Dragons répliquent avec 2 buts en 29 secondes, ceux de Dylan Mezey et Georges Kabenian sur un bon tir précis.  Quelques minutes plus tard, John Wong égalise la marque recevant une belle passe et il fait un one-timer précis.  Les Dragons répliquent avec un but en désavantage numérique, celui de Jason Vannelli.  Plus tard, Dylan Mezey fera 4-2 pour les Dragons mais avant la fin de la période, Tony Ricciardi marque à peu près le même genre de but que son premier.  c'est 4-3 après une demie.  2ème période: Les Knights frappent tôt et fort, 2 buts en 23 secondes, ceux de Nick Ntapolias et Adric Baddeley et c'est 5-4 pour les Knights.  Rick Mezey réplique en avantage numérique et suivra un boulet de canon de Jason Vannelli et un autre but de Rick Mezey et c'est maintenant 7-5 pour les Dragons!  Mais Adric Baddeley marquera 2 buts rapides pour compléter son tour du chapeau et c'est encore l'égalité.  Mais les Dragons continuent d'attaquer et ils marquent 2 autres buts rapides, ceux de Jason Vannelli qui complète son tour du chapeau et Abrahamion Adis qui marque un superbe but, un jeu tic-tac-toe et c'est 10-7 pour les Dragons.  Mais les Knights continuent d'attaquer et avec 5 minutes à faire, Adric marque un but sur un tir qui semblait anodin devant le filet mais qui passe quand même au travers de tout le monde et de votre gardien favori...2 minutes plus tard, Adric marque un 5ème but de suite et c'est 10-9.  les Dragons résistent et l'emportent pour ainsi terminer au premier rang du classement.
 
les joueurs du match:
 
Dragons: Jason Vannelli avec 3 buts et 1 passe, Abrahamion Adis avec 1 but et 3 passes, René Nilo avec 4 passes.
Black Knights: Adric Baddeley avec 5 buts et 2 passes, Nick Ntapolias avec 1 but et 7 passes.
 
Les gardiens : Régent Proulx a reçu 30 tirs contre 42 sur Martin Desplantie des Knights.
 
Kings 2 vs Coqs 1
 
Les Coqs ouvrent la marque avec un but de Steve Carl.  Mais 2 minutes plus tard, les Kings vont répliquer avec 2 buts rapides, ceux de Dainy Dumont, des tirs précis. 
 
Par la suite, la partie s'est envenimée.  La partie était déjà assez mouvementée, des punitions étaient décernées, on essayait de ne rien laissé passer.  Il y a eu beaucoup de blablabla, des insultes et il fallait que ça arrive, on en est arrivé aux coups et les bancs se sont vidés.  Comme je l'ai dit sur Facebook c'est dommage que les bons gars payent pour ce qui est arrivé.  (je pense entres autres à François Beaucaire, Jonathan Maringo et le gardien Daniel Camiré). (attention, je ne dis pas que les autres ne sont pas des bons gars...). J'ai entendu dire que les Coqs ne seront pas là pour les prochaines parties.  J'espère me tromper et qu'ils finiront la saison.

les Kings avec 6 joueurs ont bien failli causer une surprise, Une autre bataille épique qui finit à égalité entre Wanderers et Black Knights, Un retour qui donne des ailes aux Guns alors que les Coqs se vengent sur les Savages...
 
par Régent Proulx, le 6 février 2013.
 
Dragons 10 vs Kings 8
 
En partant, les Kings jouaient sans les services de leur as marqueur Kevin Dubé et de leur défenseur offensif Mykael Savaria et Dany Dumont.  En partant, tu es dans le trouble face à la meilleure équipe de la ligue en ce moment.  Mais les Kings ont bien failli causé une surprise mais l'indiscipline en 2ème demie les a coulé alors que les Dragons ont marqué 3 fois en avantage numérique et une fois en désavantage numérique.  Les Dragons ont ouvert la marque après 3 minutes de jeu, un but de Van Thy Nguyen.  Mais la réplique est venu quelques minutes plus tard avec le but de Didier Henry, un bon tir précis qui déjoue Sagar Modi.  2 minutes plus tard, Jason Vannelli redonne les devants aux Dragons mais une autre réplique rapide des Kings, un but de Nicolas McDuff et c'est l'égalité.  Quelques minutes plus tard, Demsey Chabot va marquer 2 buts en 30 secondes pour donner les devants 4-2 aux Kings et avec 5 minutes à faire, son frère Demy Chabot marque.  Mais les Dragons reviennent dans la partie: 23 secondes après le but des Kings, Abrahamion Adis marque et avec moins d'une minute à faire, Abrahamion marque un autre but alors que Van Thy Nguyen viendra égaliser la marque avec seulement 10 secondes à faire à la période.  2ème période: Après 9 minutes de jeu les Kings marque, un but de Demsey Chabot en avantage numérique et il complète aussi son tour du chapeau.  Mais les Dragons répliquent eux aussi en avantage numérique, un but de Dylan Mezey mais 40 secondes plus tard, Demsey Chabot marque un 4ème but et redonne les devants aux Kings 7-6.  Mais avec 8 minutes à faire, c'est la débandade pour les Kings alors qu'Abrahamion Adis marque en désavantage numérique et 2 minutes plus tard, profitant d'une pénalité mineure double, les Dragons marqueront 2 fois, ceux de Rick Mezey et Abrahamion Adis et quelques secondes plus tard, Jason Vannelli ajoutera un but d'assurance pour les Dragons alors que les Kings marqueront un but avec 38 secondes à faire, celui de Nicolas McDuff.
 
Les joueurs du match:
 
Dragons: Abrahamion Adis avec 4 buts et 1 passe, Rick Mezey avec 1 but et 4 passes.
Kings: Demsey Chabot avec 4 buts.
 
Les gardiens : Sagar Modi a reçu 30 tirs contre 42 sur Samuel Labrie-Demers des Kings.
 
Wanderers 3 vs Black knights 3
 
Une autre très bon duel entre ces deux équipes.  Les absents de chacunes des équipes auraient pu faire la différence, mais surtout l'absence de Kevin Wyeth pour les Wanderers.  Ce sont les Knights qui ouvrent la marque, un but de Nick Ntapolias en avantage numérique, un bon tir foudroyant top corner (j'aurais dû rester debout au lieu de me foutre à genou).  Les Wanderers répliqueront 8 minutes plus tard sur un but de Leo Stakos qui prend un retour de lancer, un tir par dessus l'épaule du gardien Martin Desplantie.  Avec moins de 4 minutes à faire à la période, Tony Ricci donne les devants aux Wanderers avec son tir du poignet précis mais 30 secondes plus tard, Louis-Philippe Desjardins égalise la marque (je ne me souviens plus si c'était un tir qui a dévié ou autre).  Avec 41 secondes à faire, un tir précis de loin de Stéphan Gobeil me déjoue.  J'aurais dû l'arrêter, mais le mal est fait.  2ème période: après 7 minutes de jeu, Tony Ricci égalise la marque pour les Wanderers.  Les 2 équipes ont eu de bonnes chances de marquer mais les gardiens, malgré des retours de lancer difficiles, ont pu réaliser de bons arrêts.
 
Les joueurs du match:
 
Wanderers: Tony Ricci avec 2 buts
Black Knights: Stéphan Gobeil avec 1 but et 1 passe.
 
Les gardiens : Régent Proulx a reçu 34 tirs contre 46 sur Martin Desplantie des Black Knights.
 
Hired Guns 14 vs Les Coqs 6
 
C'était le retour de David Traversy pour les Guns et il a été la bougie d'allumage pour son équipe.  Chez les Coqs, Steve Tibbo n'était pas de la partie.  Les Coqs ouvrent la marque après seulement 20 secondes de jeu, un but de Steve Carl.  Quelques minutes plus tard, Jonathan Maringo décoche un bon tir précis top corner qui déjoue le gardien Sylvain Loyer.  Maxime Turcot fera 3-0 pour les Coqs.  Les Guns finissent par répliquer avec un but de Carl Guérin et 1 minute plus tard, celui d'Ian Foster.  Mais 7 secondes plus tard, Maxime Turcot marque sur un tir rapide après la mise au jeu et c'est 4-2.  Mais le festival David Traversy va débuter...avec 9 minutes à faire, il marque sur une belle passe de Dave Kaiser.  Les Coqs répliquent avec 3 minutes à faire, un but de Steve Robertson qui s'aventure jusqu'à la zone des Guns et décoche un tir du poignet précis de la zone centrale, très difficile pour un gardien à arrêter, c'est 5-3 pour les Coqs.  36 secondes plus tard, Maxime Turcot complète son tour du chapeau avec un but high light reel.  Mais 30 secondes plus tard, David Traversy marque sur un tir de loin et avec moins d'une minute à faire, Tom Page profite d'un retour de lancer devant le filet pour amener son équipe à un seul but de retard.  2ème période, on sent déjà la fatigue chez les Coqs (6 joueurs seulement).  les Guns frappent tôt et fort, 3 buts en 2 minutes en début de période: ceux de Jimmy Pantelis, David Traversy (qui complète son tour du chapeau) et Alex Van Zeebroeck.  Soudainement c'est 8-6 pour les Guns.  Les Guns ne regarderont plus en arrière et marqueront 6 autres buts (Carl Guérin, David Traversy 2 fois, Jimmy Pantelis, Ian Foster et Alex Van Zeebroeck).  Ce fût une nette domination dans cette période pour les Guns qui n'ont laissé que des miettes aux Coqs. 
 
Les joueurs du match:
 
Guns: David Traversy avec 5 buts et 3 passes, Tom Page avec 1 but et 4 passes, Jimmy Pantelis avec 2 buts et 3 passes.
Coqs: Maxime Turcot avec 3 buts et 1 passe
 
Les gardiens : Sylvain Loyer a reçu 37 tirs contre 52 sur Daniel Camiré des Coqs.
 
Coqs 11 vs Savages 6
 
Steve Tibbo et Francis Brisson étaient de retour pour cette partie mais Jonathan Maringo s'est retiré du match pour des problèmes respiratoires.  Dommage pour les Savages, ils auraient eu de bonnes chances de l'emporter mais le duo Tibbo-Brisson ont fait des flammèches.  Les Coqs ouvrent la marque marquant 2 buts en 52 secondes, ceux de Maxime Turcot et Steve Robertson.  Quelques minutes plus tard, Maxime Turcot récidive et c'est 3-0 pour les Coqs, après seulement 3 lancers au filet.  Les Savages répliquent quelques instants plus tard, un but de Jordan Bateman, un tir du poignet précis qui déjoue le gardien des Coqs.  Mais une minute plus tard, 2 buts en 26 secondes, ceux de Steve Tibbo et Francis Brisson, suivra quelques minutes plus tard, un but de Steve Robertson et c'est 6-1 pour les Coqs.  Jordan Bateman réplique pour les Savages alors qu'avec moins de 3 minutes à faire, Steve Tibbo ajoute à l'avance des Coqs, c'est 7-2.  2ème période: Ce sont les Coqs qui continuent d'attaquer et Steve Tibbo complète son tour du chapeau.  6 minutes plus tard, il en marque un autre en avantage numérique.  Les Savages profitent de quelques minutes de faiblesse des Coqs en marquant 4 buts en l'espace de 6 minutes, ceux de Ross Noble et 3 autres buts de Jordan Bateman qui était en feu et les Savages se rapprochent des Coqs, c'est 9-6.  Mais le temps file, les Coqs résistent.  Steve Tibbo fera comme Jordan Batement et ajoutera un 5ème but alors que Maxime Turcot complètera un tour du chapeau en avantage numérique.
 
les joueurs du match:
 
Coqs: Steve Tibbo avec 5 buts, Francis Brisson avec 1 but et 4 passes, François Beaucaire-Gaudreau avec 5 passes et Maxime Turcot avec 3 buts et 1 passe.
 
Savages: Jordan Bateman avec 5 buts, Michael Snilner avec 3 passes.
 
Les gardiens : Daniel Camiré a reçu 44 tirs contre 33 sur Peter Kajacks des Savages.

Les Kings remportent ses deux parties sans trop de difficultés, Les Black Knights remportent un match offensif et les Coqs ont vaincu la meilleure équipe de la ligue mais en finissant dans le tumulte...
 
par Régent Proulx, le 30 janvier 2013.
 
Kings 11 vs Wanderers 4
 
Je suis déçu de cette défaite.  J'ai joué une maudite bonne game, j'étais dans ma bulle.  Mais les Wanderers n'ont pu contenir l'offensive des Kings, surtout devant le filet.  Les Kings ouvrent la marque après 9 minutes de jeu, un but de Dany Dumont qui dévie sur mon défenseur après un bel arrêt.  Une minute plus tard, Marc-André Dumont marquera sur un bon tir du poignet précis et par la suite, Kevin Dubé va marquer sans aide en désavantage numérique.  Marc-André Dumont récidive et c'est 4-0 pour les Kings.  Avec 5 minutes à faire, les Wanderers brisent enfin la glace, Tony Ricci marque sur son tir du poignet dévastateur et 13 secondes plus tard, Mike Smith marque et c'est 4-2.  Mais avec moins d'une minute à faire, Kevin Dubé marque, recevant une passe alors qu'il est seul face à moi.  On s'en va en 2ème demie et les Wanderers frappent tôt et fort, après 30 secondes, un but de Kevin Wyeth, un bon tir frappé et 37 secondes plus tard, Tony Ricci sur un tir du revers qui déjoue Samuel Labrie-Demers et c'est 5-4.  Tous les espoirs sont permis.  Malheureusement, l'offensive des Kings continuent de tirer et de profiter de sa vitesse.  Votre gardien préféré continue d'être solide mais ne pourra pas tous les arrêter...Kevin Dubé complète son tour du chapeau et en marque un 4ème 2 minutes plus tard et c'est 7-4.  Une punition couteuse de 4 minutes pour les Wanderers et les Kings vont marquer 2 fois en avantage numérique, 2 buts de Marc-André Dumont qui complète lui aussi un tour du chapeau.  Le match est maintenant hors de portée pour les Wanderers.  Mykael Savaria et Marc-André Dumont vont marquer les 2 derniers buts.
 
Les joueurs du match:
 
Kings: Marc-André Dumont avec 5 buts, Kevin Dubé avec 4 buts, Mykael Savaria avec 1 but et 4 passes.
Wanderers: Tony Ricci avec 2 buts et 1 passe, Kevin Wyeth avec 1 but et 2 passes.
 
Les gardiens : Samuel Labrie-Demers a reçu 28 tirs contre 47 sur Régent Proulx des Wanderers.
 
Kings 11 vs Savages 1
 
Nous n'avons pas pu voir les mêmes Savages de la semaine passé, les Kings ne leur ont laissé aucune chance.  Les Kings ouvrent la marque, un but de Demsey Chabot recevant une belle passe de Kevin Dubé.  2 minutes plus tard, Nicolas McDuff va marquer 2 fois en 40 secondes, un sur une belle passe et l'autre un tir du poignet au haut du filet qui déjoue Peter Kajacks.  2 minutes plus tard, Demsey marque et suivra Dany Dumont sur un bon tir de la pointe.  Nicolas McDuff complète son tour du chapeau avec 8 minutes à faire et quelques instants plus tard, Mykael Savaria part de sa zone, déjoue un peu tout le monde et viendra marquer, c'est 7-0 après une période.  En début de 2ème période, Dany Dumont marque un but en avantage numérique après seulement 30 secondes.  Moins de 2 minutes plus tard, Mykael Savaria marque sur un excellent tir, suivra quelques instants plus tard un but de Didier Henry qui a quitté sa position de défenseur pour venir marquer et Mykael Savaria viendra clore le match, un autre but dont il part de sa zone pour déjouer tout ce qui bouge et ainsi compléter son tour du chapeau.  Un match à oublier pour les Savages.
 
les joueurs du match:
 
Kings: Nicolas McDuff avec 3 buts et 2 passes, Mykael Savaria avec 3 buts et 1 passe, Dany Dumont avec 2 buts et 2 passes, Kevin Dubé avec 4 passes.
Savages: Jordan Bateman avec 1 but.
 
Les gardiens : Samuel Labrie-Demers a reçu 22 tirs contre 38 sur Peter Kajacks des Savages.
 
Black Knights 12 vs Hired Guns 7
 
Les Guns jouaient encore sans les services de David Traversy.  On espère son retour au jeu dès que possible mais il est absent pour des raisons personnelles.  Aussi Dave Kaiser et Derek Pierson étaient absents...6 joueurs pour les Guns face à une équipe complète...les Knights ouvrent la marque tôt dans le match, après seulement une minute de jeu, un but de Chris Cabot, un bon tir précis de l'enclave.  les guns répliquent 2 minutes plus tard, le but de André Pellerin.  Les Knights marqueront le prochain but en avantage numérique, celui de Nick Ntapolias qui reçoit une belle passe pour déjouer habilement le gardien Sylvain Loyer.  Mais les Guns répliquent avec un autre but de André Pellerin.  Les Knights reprennent les devants avec un but de Tony Ricciardi seul devant le filet, recevant une passe d'Adric Baddeley.  Ce même Adric marque moins d'une minute plus tard et c'est 4-2 pour les Knights.  Quelques minutes plus tard, Tony Ricciardi décoche un tir de loin qui surprend le gardien qui aimerait revoir ce tir.  Les Guns répliquen avec un but de Carl Guérin mais les Knights se redonne une priorité de 3 buts avec un but de Louis-Philippe Desjardins, c'est 6-3.  On va en 2ème demie, les Knights frappent tôt: un but d'Adric Baddeley suivi de Stephan Gobeil quelques secondes plus tard.  6 minutes plus tard, Nick Ntapolias profite d'Un retour de lancer pour marquer et 40 secondes plus tard, Adric Baddeley complète son tour du chapeau, c'est 10-3.  Mais les Guns ne lâchent pas prise et André Pellerin complète son tour du chapeau en avantage numérique.  5 minutes plus tard, les Guns profitent d'un avantage numérique et retire leur gardien.  Nick Ntapolias complète son tour du chapeau en désavantage numérique et dans un filet désert, c'est 11-4.  Mais en l'espace de 3 minutes, Carl Guérin, Alex Van Zeebroeck (tir passe dévié) et Tom Page marqueront tour à tour et c'est 11-7.  Trop peu trop tard, alors que Nick Ntapolias marque un 4ème but en fin de période.  Soulignons malgré tout le fait que les Guns ont été dominants au chapitre des tirs au filet, frappant encore une fois un mur...

les joueurs du match:
 
Knights: Nick Ntapolias avec 4 buts et 3 passes, Adric Baddeley avec 3 buts et 3 passes.
Guns: André Pellerin avec 3 buts et 2 passes, Carl Guérin avec 2 buts et 3 passes.
 
Les gardiens : Martin Desplantie a reçu 49 tirs contre 32 sur Sylvain Loyer des Guns.
 
Les Coqs 7 vs Dragons 4  (match terminé avec 11 minutes à faire)
 
Un match intense et parfois trop physique, les arbitres qui se font crier dessus...ce n'était pas beau à voir et ni intéressant pour les 2 équipes.  Il a fallu attendre à la 10ème minute de jeu pour voir les Coqs s'inscrire à la marque les premiers, un but de Maxime Turcot sans aide.  5 minutes plus tard, les Dragons répliquent avec un but en avantage numérique, celui de Abrahamion Adis.  Mais les Coqs répliquent avec un but de Steve Robertson.  Mais vers la fin de la période, Rick Mezey marque en avantage numérique et marque un autre but avec seulement 35 secondes à faire.  C'est 3-2 pour les Dragons.  2ème demie: Les Dragons se donnent une priorité de 2 buts avec celui de Brandon Sant sur un retour de lancer.  Mais les Coqs répliquent rapidement et fort, 2 buts en 40 secondes, ceux de Francis Brisson et Steve Tibbo.  20 autres secondes plus tard, Stéphane Arbour marque en avantage numérique sur son tir frappé puissant et il refait la même chose 50 secondes plus tard mais cette fois ci, à force égale.  Maxime Turcot marquera quelques minutes plus tard et c'est 7-4 pour les Coqs.  Avec 11 minutes à faire, des incidents pas très sportifs devant le filet alors que le gardien gèle la balle.  Les fils se touchent et il y a bagarre.  Les arbitres et les capitaines des équipes finissent par calmer le jeu mais la partie est terminée.   Personne n'est heureux de cette situation, ni les arbitres, ni les joueurs.
 
Les joueurs du match:
 
Coqs: Steve Tibbo avec 1 but et 4 passes, Maxime Turcot avec 2 buts et 1 passe, Stéphane Arbour avec 2 buts et 1 passe.
Dragons: Rick Mezey avec 2 buts, René Nilo avec 3 passes.
 
les gardiens : Daniel Camiré a reçu 16 tirs contre 26 sur Martin Champagne des Dragons.

Malgré les défaites, Savages donnent du fil à retordre, les Dragons ont dominé et les Kings l'emportent difficilement...

 

par Régent Proulx, le 23 janvier 2013.

 

Désolé pour le long délai de mise à jour.  Très occupé et un décès dans la famille à ma conjointe et c'est à nous de s'occuper des funérailles alors voilà.  Mais maintenant, back to business!

 

Wanderers 6 vs Savages 3

 

Les Wanderers ont un mauvais départ...Les Savages frappent tôt dans le match, un but de Vincent Vachon qui a pris une balle qui avait été arrêtée par ma défensive.  J'avais bougé d'un côté alors je n'ai pas eu le temps de plonger de l'autre côté.  8 minutes plus tard, Ross Noble décoche un tir du poignet précis qui me déjoue côté bloqueur et c'est 2-0.  Quelques minutes plus tard, Sylvain Léonard va finalement marquer pour les Wanderers.  Mais avec 3 minutes à faire à la demie, Ross Noble va compter sans aide en désavantage numérique, un tir qui a dévié sur mon défenseur pour me déjouer.  3-1 après une demie.  Les Wanderers sont frustrés au banc, on ne joue pas bien.  Un bon pep talk et on repart.  Après seulement 30 secondes de jeu, Tony Ricci marque sur un de ses puissants tir du poignet et il récidivera 50 secondes plus tard, un tir du revers de l'enclave alors que personne n'est venu l'ennuyer, soudaiment c'est l'égalité 3-3.  8 minutes plus tard, Peter Knapp marque malgré lui le but gagnant, un tir de Greg Phendler qui dévie sur le corps de Peter.  Mais avec 5 minutes à faire, Peter Knapp ajoutera un autre but sans aide et quelques minutes plus tard, Mike Murphy va marquer et s'en sera fait des Savages.  Ce fût un match physique.  Les Savages ont joué avec beaucoup plus d'ardeur que d'habitude, plus de hargne.  Le gardien des Savages, Peter Kajacks a été solide faisant de très bons arrêts qui ont permis à son équipe d'être dans la partie jusqu'à la fin.

 

Les joueurs du match:

 

Wanderers: Peter Knapp avec 2 buts (dont le but gagnant), Tony Ricci avec 2 buts et 1 passe, Leo Stakos avec 3 passes.

 

Savages: Ross Noble avec 2 buts, Peter Kajacks avec 39 arrêts.

 

Les gardiens : Régent Proulx a reçu 31 tirs contre 45 sur Peter Kajacks des Savages.

 

Black Knights 7 vs Savages 4

 

C'était parti pour être un match facile pour les Knights mais les Savages ont continué de jouer avec la même ardeur que lors du premier match contre les Wanderers, ce qui a surpris les Knights.  Il a fallu attendre 10 minutes avant que Nick Ntapolias finisse par déjouer le gardien des Savages, une belle passe de Tony Ricciardi.  Quelques minutes plus tard, Nick récidive et déjoue habilement le gardien des Savages.  Avec moins de 3 minutes, Sanjay Patel va marquer en ayant déjoué presque tout le monde devant le filet.  Finalement, les Savages répliquent, un but de Steven Farber, un tir qui semblait anodin venant du côté gauche, presque pas d'angle, mais la balle a traversé l'armure du gardien...Mais avec 30 secondes à faire, Sanjay marque un autre but et c'est 4-1.  2ème demie: Les Knights frappent tôt, un but de Tony Ricciardi et 4 minutes plus tard, un plomb de Alain Mérola qui déjoue Peter Kajacks et c'est 6-1...Les Savages ont un sursaut d'énergie et en avantage numérique, un tir précis et puissant de Jordan Bateman déjoue Martin Desplantie.  2 minutes plus tard, Ross Noble va marquer sur un bon tir et c'est 6-3.  Nick Ntapolias réplique et complète son tour du chapeau sans aide.  les Savages marqueront un autre but en avantage numérique alors que Pierre Carpentier prendra un retour de lancer de Jordan Bateman.  Mais c'est trop peu trop tard.

 

Les joueurs du match:

 

Black Knights: Nick Ntapolias avec 3 buts et 2 passes, Sanjay Patel avec 2 buts.

 

Savages: Ross Noble et Jordan Bateman avec 1 but et 1 passe.

 

les gardiens : Martin Desplantie a reçu 28 tirs contre 43 sur Peter Kajacks des Savages.

 

Dragons 13 vs Hired Guns 5

 

Les Guns jouaient sans les services de David Traversy et ça paraissait offensivement, surtout quand tu joues contre l'équipe de l'heure, bon premier au classement.  Mais c'était quand même surprenant cette domination des Dragons, on s'attendait à plus des Guns.  Ce sont les Dragons qui ouvrent la marque tôt dans le match, un but de Jason Vannelli sur une belle passe de Brandon Sant devant le filet.  Rick Mezey marquera 10 minutes plus tard.  les Guns répliquent quelques instants plus tard, le but de Alex Van Zeebroeck laissé seul devant le filet qui dévie habilement une passe de André Pellerin.  Ensuite ça dégringole pour les Guns...Rick Mezey va marquer 2 fois dans l'espace de 2 minutes pour compléter déjà son tour du chapeau.  Ensuite un but de Jason Vannelli et Abrahamion Adis.  Les Guns répliquent avec 5 minutes à faire, un boulet de Carl Guérin qui déjoue le gardien des Dragons.  C'est 6-2.  En fin de période, la frustration monte alors que la partie est très intense...des punitions sont données, un joueur expulsé...On va en 2ème demie: Carl Guérin va marquer en désavantage numérique pour les Guns.  Mais les Dragons sont en contrôle et marqueront 3 buts en 3 minutes, ceux de Rick Mezey, Jason Vannelli deux fois (qui complète lui aussi son tour du chapeau).  Avec 12 minutes à faire, Carl Guérin complète son tour du chapeau pour les Guns.  Mais les Dragons n'ont pas terminé...Rick Mezey en marque un autre juste quelques instants après.  Avec 6 minutes à faire, Abrahamion Adis marque un 2ème dans la soirée et c'est 11-4.  Autre réplique des Guns, le 2ème de la soirée de Alex Van Zeebroeck, un tir du poignet précis dans l'enclave.  Avec moins de 2 minutes à faire à la partie, Rick Mezey marque un 6ème but alors que Jason Vannelli marquera un 5ème but pour clore le match.

 

Les joueurs du match:

 

Dragons: Rick Mezey avec 6 buts et 1 passe, Jason Vannelli avec 5 buts, Abrahamion Adis avec 2 buts et 5 passes, Brandon Sant avec 5 passes et René Nilo avec 4 passes.

 

Guns: Carl Guérin avec 3 buts, Alex Van Zeebroeck avec 2 buts et 1 passe.

 

Les gardiens : Martin Champagne a reçu 31 tirs contre 42 sur Sylvain Loyer des Guns.

 

Kings 11 vs Coqs 8

 

Les Coqs jouaient encore avec un effectif réduit (6 joueurs), mais les Kings jouaient sans leur as marqueur Kevin Dubé et leur défenseur offensif Mykael Savaria, mais les Kings avaient des joueurs substituts.  Malgré tout, les Coqs ont tenu tête, mais n'avaient plus de jus en 2ème demie, ayant marqué qu'un seul but à cette période.  Les Kings ouvrent la marque tôt dans le match, marquant 2 buts en 47 secondes, ceux de Demy Chabot et Mathieu Daviault (un tir de la pointe que le gardien n'a pas vu).  2 minutes plus tard, réplique des Coqs, un but de Steve Robertson.  Mais c'est au tour des Kings de répliquer, un but de Demsey Chabot.  C'est 3-1.  Réplique des Coqs, Steve Tibbo fera de la magie sans aide et ensuite François Beaucaire-Gaudreau marque sur un tir de la pointe et c'est l'égalité 3-3.  Une minute plus tard, Jonathan Maringo marque lui aussi sur un tir de la pointe, surprenant le gardien des Kings qui aurait bien aimé revoir le tir.  Mais Demy Chabot va égaliser la marque 4-4 en désavantage numérique, un beau but en échappée.  Mais Steve Tibbo calme les réjouissances en marquant en avantage numérique.  Il marque moins de 2 minutes plus tard et complète son tour du chapeau et c'est 6-4 pour les Coqs.  Avec moins de 4 minutes à faire, Marc André Dumont va marquer sur un retour de lancer.  Mais quelques secondes plus tard, François Beaucaire marque en avantage numérique.  Mais avec 5 secondes à faire, Demy Chabot complète son tour du chapeau.  C'est 7-6 pour les Coqs qui semblent à bout de souffle.  2ème demie: le nouveau venu Steve Carl marque un très beau but en début de période.  Ce sera le dernier but des Coqs alors que les Kings vont utiliser leur vitesse et leurs tirs pour aller chercher des buts importants.  Mathieu Daviault marque sur un tir de loin.  De longues minutes passent.  Avec 11 minutes à faire, Demy Chabot marque en avantage numérique pour égaliser la marque 8-8.  26 secondes plus tard, Demsey Chabot marque et donne les devants aux Kings, qui s'avèrera le but gagnant.  AVec 3 minutes à faire, Demsey complète son tour du chapeau alors que Nicolas McDuff marquera un but d'assurance.  Ce n'était pas une bonne partie pour les gardiens de buts.  La différence est que le gardien des Kings a pu faire quelques arrêts clés qui ont aidé les Kings alors que celui des Coqs a connu quelques difficultés.

 

Les joueurs du match:

 

Kings: Demy Chabot avec 4 buts et 1 passse, Mathieu Daviault avec 2 buts et 4 passes, Demsey Chabot avec 3 buts.

 

Coqs: Steve Tibbo avec 3 buts et 2 passes, François Beaucaire-Gaudreau avec 2 buts.

 

les gardiens : Samuel Labrie-Demers a reçu 34 tirs contre 32 sur Daniel Camiré des Coqs.

Black Knights évitent la défaite, les Savages n'ont eu que peu de chance, les Dragons frappent en avantage numérique et les Coqs la gagne en fin de période...
 
par Régent Proulx, le 12 décembre 2012.
 
Wanderers 5 vs Black Knights 5
 
Très bon match entre ces deux équipes.  Les Wanderers auraient dû profiter de l'absence de 2 des meilleurs joueurs offensifs des Knights mais l'un des remplaçants, Sanjay Patel a décidé d'être en feu ce soir là.  De plus, malgré mes bons arrêts, il y a deux buts que j'aimerais bien revoir.  Ma mitaine ce soir était très mauvaise, j'ai eu de la difficulté à attraper la balle dans le panier, donnant des retours que je n'aurais pas dû donner, ce qui a causé 2 buts.  Ce sont les Wanderers qui ouvrent la marque, un but sans aide de Sean Marcellin, un tir précis qui déjoue Martin Desplantie.  Il récidivera 6 minutes plus tard pour donner les devants 2-0.  Sanjay Patel réplique avec 8 minutes à faire.  Un but qui fait mal, celui avec 2 secondes à faire, un 2ème pour Sanjay Patel qui prend un retour de lancer qui a échappée à votre humble serviteur qui a tenté de déblayer la balle alors qu'un autre joueur des Knights arrivait...mais la balle a été envoyée directement sur le bâton de Sanjay qui arrivait de l'autre côté...2-2.  2ème demie: Stéphan Gobeil donne les devants 3-2 aux Knights, un tir de loin qui a dévié devant le filet sur un de mes joueurs.  Mais 2 minutes plus tard, Sean Marcellin complète son tour du chapeau un one-timer sur une passe transversale que le gardien ne peut arrêter.  Quelques minutes plus tard, Kevin Wyeth marque lui aussi sur un beau jeu de passe et 35 secondes plus tard, Peter Knapp laissé seul marque et donne les devants 5-3 pour les Wanderers.  Avec 5 minutes à faire, Sanjay Patel complète son tour du chapeau alors qu'il prend un retour de lancer.  Et avec 1 minute 20 à faire, Leonard Luedee prend un tir de loin, ce n'était pas l'un de ses boulets de canons mais la balle a dévié sur ma mitaine (je croyais que je l'avais attrapé) et continue derrière moi.  Nous aurions dû gagner ce match.  C'est la différence entre un très bon gardien et un gardien qui connait une bonne soirée mais qui donne en bout de ligne un but qui fait mal...
 
Les joueurs du match:
 
Wanderers: Sean Marcellin avec 3 buts et 1 passe. 
Knights: Sanjay Patel avec 3 buts, Stephan Gobeil avec 1 but et 2 passes.
 
Les gardiens : Régent Proulx a reçu 40 tirs contre 36 sur Martin Desplantie des Black Knights.
 
Wanderers 6 vs Savages 1
 
Un match dominé par les Wanderers qui avaient encore de l'énergie à donner.  Tous les buts des 2 équipes ont été marqués en première demie.  Les Wanderers ouvrent la marque, un but de Kevin Wyeth sur un tir du centre du gymnase qui déjoue Peter Kajacks.  40 secondes plus tard, Leo Stakos marque sur une belle pièce de jeu.  39 secondes plus tard, Sean Marcellin marque lui aussi sur un bon tir frappé et 23 secondes plus tard, Tony Ricci fait 4-0 sur son tir du poignet.  Tony récidive 2 minutes plus tard.  Bref, 5 buts pour les Wanderers en l'espace de 3 minutes 40 secondes.  La réplique des Savages viendra en désavantage numérique, un but de Ross Noble en échappée.  J'attendais un "deke" d'un côté qui n'est jamais venu et il a tiré.  En fin de période, Mike Smith marque et c'est 6-1.  La 2ème période a vu quelques bonnes chances pour les Savages mais j'ai fait les arrêts.  Les Wanderers avaient beaucoup moins d'énergie, ça se voyait.  Il ne se passait plus grand chose offensivement pour eux.
 
Les joueurs du match:
 
Wanderers: Tony Ricci avec 2 buts, Leo Stakos avec 1 but et 2 passes.
Savages: Ross Noble avec 1 but.
 
les gardiens : Régent Proulx a reçu 21 tirs contre 33 sur Peter Kajacks des Savages.
 
Dragons 8 vs Hired Guns 5
 
Les Dragons sont l'équipe de l'heure présentement, bon premier au classement.  On parle des grosses offensives des Guns, des Coqs, des Kings, mais les Dragons trônent au sommet.  Les Dragons ouvrent la marque, un but de Abrahamion Adis en avantage numérique en début de partie.  4 minutes plus tard, David Traversy marque en désavantage numérique pour les Guns.  Jason Vannelli marque lui aussi en avantage numérique, un boulet précis dans le haut du filet qui donne aucune chance à Sylvain Loyer.  Quelques instants plus tard, Brandon Sant profite d'un retour de lancer et donne les devants 3-1 aux Dragons.  3 minutes plus tard, André Pellerin reçoit une belle passe de Ian Foster et marque alors que 2 minutes plus tard, David Traversy égalise la marque 3-3.  Vijay Patel redonne les devants aux Dragons sur un bon tir.  2ème demie: Louis Roy donne une priorité de 2 buts à son équipe.  Mais les Guns répliquent rapidement, un but de André Pellerin, un one-timer précis.  26 secondes plus tard, Abrahamion Adis redonne une avance de 2 buts aux Dragons.  3 minutes plus tard, David Traversy complète son tour du chapeau et garde son équipe dans le match, c'est 6-5.  Mais avec 3 minutes à faire, Brandon Sant va marquer en avantage numérique, alors que quelques secondes plus tard, Jason Vannelli marquera un but dans un filet désert.
 
Les joueurs du match:
 
Dragons: Jason Vannelli avec 2 buts et 3 passes, Abrahamion Adis avec 2 buts et 2 passes.
Guns: David Traversy avec 3 buts.
 
Les gardiens : Martin Champagne a reçu 39 tirs contre 41 sur Sylvain Loyer des Guns.
 
Coqs 6 vs Kings 5
 
Steve Tibbo a offert tout un show pour les Coqs, marquant des buts sur des tirs très précis.  Mais le héros du match ne sera pas lui pour son équipe...Les Kings ouvrent la marque, un but de Mykael Savaria qui part de sa zone pour venir marquer un très beau but en début de période.  5 minutes plus tard, les Coqs répliquent, un but de Jonathan Maringo qui a fait dévier un tir de la pointe.  Mais une minute plus tard, les Kings reprennent les devants sur le but de Demy Chabot sur une belle passe de Danick Laprade.  Avec 5 minutes à faire à la période, les Coqs égalisent la marque sur le but de Mickael Charette en avantage numérique.  2ème demie: Dès le début de la période, les Coqs frappent tôt, un but de Steve Tibbo et il en marque un autre 32 secondes plus tard et c'est 4-2 pour les Coqs. Les Kings répliquent 2 minutes plus tard avec un but de Demy Chabot et 2 autres minutes plus tard, Mathieu Daviault égalise la marque sur un tir précis de la pointe.  Quelques instants plus tard, Didier Henry donne les devants aux Kings, lui aussi sur un tir précis de la pointe.  Avec moins de 4 minutes à faire, Steve Tibbo égalise la marque et complète son tour du chapeau.  Et une minute plus tard, Mickael Charette marque le but gagnant sans aide prenant une balle perdue devant le filet que le gardien Samuel Labrie n'a pu arrêter.
 
Les joueurs du match:
 
Coqs: Steve Tibbo avec 3 buts et 1 passe, Mickael Charette avec 2 buts et 1 passe.
Kings: Demy Chabot avec 2 buts
 
Les gardiens : Daniel Camiré a reçu 44 tirs contre 33 sur Samuel Labrie-Demers des Kings.

Les absents n'ont pas aidé les Black Knights, Les Coqs en perdent une avec eux aussi plusieurs absents, Les Kings remportent un match offensif, Les Guns remportent le match grâce à 3 buts rapides en fin de match...
 
par Régent Proulx, le 5 décembre 2012.
 
Dragons 10 vs Black Knights 7
 
Les Knights n'avaient que 6 joueurs.  J'ai joué comme joueur offensif mais je n'ai rien fait du tout à part être sur le jeu sur quelques buts des Dragons...trop longtemps que je ne joue plus en avant.  Malgré les bons arrêts du gardien Martin Desplantie, la fatigue a eu raison des Knights alors que les Dragons ont dominé la 2ème demie.  Les Dragons ont ouvert la marque tôt dans le match, un but de Brandon Sant seul devant le filet.  Dylan Mezey fera 2-0 pour les Dragons et 2 minutes plus tard son frère Rick ajoutera à l'avance.  Mais les Knights ont encore bien de l'énergie et entreprennent une remontée: Louis-Philippe Desjardins marque sur un lancer partiellement arrêté par Martin Champagne.  5 minutes plus tard, Nick Ntapolias réduit encore l'écart et ensuite Sanjay Patel marque sans aide.  Avec moins de 2 minutes à faire à la demie, Tony Ricciardi donne les devants aux Knights 4-3.  2eme demie: après seulement 20 secondes d'écouler, Louis-Philippe Desjardins marque et c'est 5-3.  Mais Georges Kabenian réplique rapidement sans aide et 2 minutes plus tard, Dylan Mezey égalise la marque.  Leonard Luedee redonne les devants aux Knights une minute plus tard alors que Nick Ntapolias donne une avance de 2 buts aux Knights moins de 2 minutes plus tard.  Ce sera tout offensivement pour les Knights alors que la fatigue s'installera et que les joueurs des Dragons seront moins bien surveillés.  Rick Mezey part le bal alors que 2 minutes plus tard, Brandon Sant égalise la marque pour les Dragons.  Rick Mezey marquera un autre but pour compléter son tout du chapeau et en marquera 2 autres d'ici la fin de la partie.
 
Les joueurs du match:
 
Dragons: Rick Mezey avec 5 buts et 2 passes, Brandon Sant avec 2 buts et 2 passes, Dylan Mezey avec 2 buts et 2 passes, René Nilo avec 4 passes.
 
Black Knights: Nick Ntapolias avec 2 buts et 2 passes, Louis-Philippe Desjardins avec 2 buts et 1 passe.
 
Les gardiens : Martin Champagne a reçu 44 tirs contre 51 sur Martin Desplantie des Black Knights.
 
Wanderers 8 vs les Coqs 6
 
Oui, les Wanderers vont prendre les 2 points au classement.  Mais ce match ne passera pas à l'histoire...beaucoup de "cheap shot", plusieurs insultes, bref, un mauvais match pour les 2 équipes.  Les Coqs n'avaient que 5 joueurs et un de ces joueurs a été expulsé de la partie vers la fin de la 1ère période.  Tout ce que les Wanderers avaient à faire est de bien surveillé leur joueur et de ne pas répliquer aux coups...ils ne l'ont pas fait, ils ont fait le contraire.  Nous avons donc eu des punitions inutiles et sans rien enlever aux Coqs, ils n'auraient pas dû marquer 6 buts, ça n'aurait pas dû être un match serré.  On a beaucoup mieux joué contre les Dragons la semaine passée alors que c'était NOUS qui étions 6 joueurs.  Mais bon, on va prendre le 2 points pis oublié ce match là.  Les Coqs ouvrent la marque, un but de Francis Brisson.  30 secondes plus tard, Maxime Turcot fait 2-0.  Tony Ricci réplique pour les Wanderers.  Maxime Turcot fait 3-1 pour les Coqs.  3 minutes plus tard, Mike Murphy prend un retour de lancer de Danny Rowley et quelques instants plus tard, Mike Smith égalise la marque.  Avec 4 minutes à faire, Danny Rowley marque sur un boulet de canon de loin et en fin de période, Mike Callaghan fera 5-3 pour les Wanderers en avantage numérique.  Début de 2ème demie, François Beaucaire marquera à 3 contre 3, un tir voilé à ras le sol et c'est 5-4.  Quelques minutes plus tard, Francis Brisson marque sans aide et égalise la marque.  Jonathan Maringo donnera les devants aux Coqs sur un tir précis et voilé.  5 minutes plus tard, Tony Ricci égalise la marque sur un bon tir du poignet et refait la même chose une minute plus tard pour donner les devants aux Wanderers, complétant ainsi son tour du chapeau.  Mike Murphy marquera un 2ème but avec 8 minutes à faire à la partie.  Par la suite, des punitions, des insultes, un 2ème joueur expulsé pour les Coqs (3 punitions) et ils se retrouvent avec 3 joueurs avec 5 minutes à faire.  les Coqs ont décidé de ne pas continuer la partie malgré le désaccord d'un de leur joueur qui voulait continuer malgré tout (on ne sait jamais ce qui peut arriver).
 
Les joueurs du match:
 
Wanderers: Tony Ricci avec 3 buts et 1 passe, Leo Stakos avec 3 passes.
 
Coqs: Francis Brisson avec 2 buts et 1 passe, François Beaucaire avec 1 but et 2 passes.
 
Les gardiens : Régent Proulx a reçu 36 tirs contre 34 sur Daniel Camiré des Coqs.
 
Kings 13 vs Hired Guns 10
 
Tout un match entre ces deux équipes.  Samuel Labrie-Demers est revenu devant le filet pour son équipe et il a fait quelques arrêts clés pour frustrer l'offensive des Guns.  Les Kings ouvrent la marque après 49 secondes, un but de Demsey Chabot recevant une belle passe de Kevin Dubé.  5 minutes plus tard, Kevin Dubé marque et c'est 2-0.  David Traversy réplique pour les Guns et ensuite Jimmy Pantelis égalise la marque.  Quelques instants plus tard, Dany Dumont marque sur un bon tir alors que 50 secondes plus tard, Kevin Dubé redonne une avance de 2 buts à son équipe.  Avec 6 minutes à faire, Mathieu Daviault marque sur un tir de la pointe alors que Nicolas McDuff fait 6-2 pour les Kings.  Kevin Dubé complète déjà son tour du chapeau avec moins de 2 minutes à faire à la période.  2ème demie: Les Kings partent encore fort avec le but de Kevin Dubé après 52 secondes de jeu.  Enfin une réplique des Guns, un but de Tom Page sur un retour de lancer mais 40 secondes plus tard, Mykael Savaria réplique à son tour pour les Kings et c'est 9-3.  Mais une mini tornade Guns se déclenche, 4 buts en l'espace d'une minute et 26 secondes: David Traversy, David Lavoie (2 buts) et Derek Pierson sur un bon tir de la pointe et c'est 9-7.  les Kings cassent le party avec 2 buts rapides, 2 autres buts de Kevin Dubé et c'est 11-7.  Les Guns ne lâchent pas et David Traversy complète son tour du chapeau avec 7 minutes 30 secondes à faire à la partie.  Il marque encore 2 minutes plus tard et c'est 11-9.  Avec 3 minutes à faire, Mykael Savaria marque un but qui fait mal et c'est 12-9.  On retire le gardien chez les Guns et Dany Dumont marque dans un filet désert.  David Traversy marquera un 5ème but avec 50 secondes à faire à la partie.
 
Les joueurs du match:
 
Kings: Kevin Dubé avec 6 buts et 4 passes, Dany Dumont avec 2 buts et 4 passes, Demsey Chabot avec 1 but et 3 passes.
 
Guns: David Traversy avec 5 buts et 2 passes, David Lavoie avec 2 buts et 4 passes.
 
les gardiens : Samuel Labrie-Demers a reçu 43 tirs contre 54 sur Sylvain Loyer des Guns.
 
Hired Guns 11 vs Savages 8
 
Les Savages n'étaient pas loin de causer la surprise.  Les Guns jouaient avec moins d'intensité et leur gardien était fatigué.  les Guns ouvrent la marque après 1 minute de jeu, un but de David Lavoie.  4 minutes plus tard, Alex Van Zeebroeck donne une avance de 2 buts et 2 minutes plus tard, Jimmy Pantelis fait 3-0.  les Savages répliquent: Jordan Bateman marque avec 15 minutes à faire.  5 minutes plus tard, il marque un 2ème but.  Vincent Vachon égalise la marque pour les Savages.  Jimmy Pantelis redonne les devants aux Guns mais quelques instants plus tard Jordan Bateman complète déjà son tour du chapeau.  Il ajoute un 4ème but avec moins de 2 minutes à faire à la période mais Derek Pierson égalise sur un boulet de canon avec 30 secondes à faire.  2ème demie: David Lavoie donne les devants aux Guns mais 30 secondes plus tard, Jordan Bateman marque et égalise la marque.  4 minutes plus tard, Jimmy Pantelis complète son tour du chapeau et redonne les devants aux Guns mais 3 minutes plus tard, David Maggs égalise pour les Savages!  Quelques minutes plus tard, Jordan Bateman marque un 6ème but et redonne les devants aux Savages 8-7.  Henry Boyer égalise pour les Guns quelques minutes plus tard.  On arrive vers la fin de la partie, il reste moins de 5 minutes...Les Guns enlèveront tout espoir de surprise, marquant 3 buts en moins de 2 minutes: Tom Page, Ian Foster et Derek Pierson avec moins de 3 minutes à faire.  Fait cocasse dans cette partie mais qui aurait pu être fort douloureux: Les Savages ont marqué alors que le gardien des Guns s'est retiré de devant son filet, ne pouvant bouger sa tête: sa boucle d'oreille était coincée dans son chandail.
 
Les joueurs du match:
 
Guns: David Lavoie avec 2 buts et 7 passes, Jimmy Pantelis avec 3 buts et 4 passes.
 
Savages: Jordan Bateman avec 6 buts et 1 passe, David Maggs avec 1 but et 5 passes.
 
Les gardiens : Sylvain Loyer a reçu 40 tirs contre 52 sur Peter Kajacks des Savages.

Il en manquait peu aux Wanderers, Black Knights perdent encore un précieux point en fin de match, Grosse victoire des Guns sur les Coqs, Les Coqs se vengent sur les Savages...
 
par Régent Proulx, le 28 novembre 2012.
 
Dragons 7 vs Wanderers 6
 
Malgré seulement 6 joueurs pour les Wanderers, ils ont réussi à tenir leur bout face aux Dragons qui réussissent presque toujours à les vaincre de façon convainquante.  Les Wanderers se parlaient en défensive et votre gardien préféré a décidé d'avoir une très bonne partie devant le filet (si je pouvais continuer comme ça...).  Les Wanderers ouvrent la marque tôt dans le match, 45 secondes, le but de Tony Ricci, solide tir du poignet qui déjoue Martin Champagne.  Mais 5 minutes plus tard, les Dragons répliqueront avec 3 buts en 2 minutes, ceux de Rick Mezey (partiellement arrêté, qui me touche l'épaule et continue son chemin derrière moi), but typique de Rick, loin à droit du filet, recevant une passe de Abrahamion Adis et décoche son one-timer.  Ensuite Georges Kabenian marque sur un tir de loin alors qu'il y avait du monde devant moi (j'avais fait l'arrêt, mais je n'ai pu contrôlé le rebond qui s'est retrouvé derrière moi) et refera de même mais cette fois ci, le tir va dévier pour me déjouer.  C'est 3-1.  Avec 13 minutes à faire, Mike Smith fait un tir passe que Pete Hilal déviera derrière Martin Champagne.  Et en fin de période, Leo Stakos égalise la marque pour les Wanderers.  3-3.  2ème demie: René Nilo marque en début de période, un bon tir.  Quelques minutes plus tard, Tony Ricci égalise la marque.  Mais les Dragons vont faire leur chance...Rick Mezey fait encore son one-timer qui déviera sur ma jambière et quelques minutes plus tard, Abrahamion Adis marque en avantage numérique, un tir de derrière le filet qui touche le pied de mon défenseur pour dévier derrière moi, c'est 6-4.  Kevin Wyeth rapproche les Wanderers à un seul but, mais la réplique vient une minute plus tard, un but de René Nilo, un tir voilé que j'ai partiellement arrêté mais en vain.  Avec 6 minutes à faire, Mike Smith redonne espoir, mais trop peu trop tard.  Bien aimé cette partie, surtout les vols que j'ai fait sur Jason Vannelli et Brandon Sant.
 
Les joueurs du match:
 
Dragons: Rick Mezey avec 2 buts et 4 passes, René Nilo avec 2 buts et 2 passes.
Wanderers: Mike Smith avec 1 but et 3 passes, Kevin Wyeth avec 1 but et 2 passes.
 
les gardiens: Martin Champagne a reçu 38 tirs contre 44 sur Régent Proulx des Wanderers.
 
Kings 7 vs Black Knights 7
 
Les Knights, grâce à leur solide gardien ont encore offert une grosse partie mais n'ont pu conserver leur avance en fin de partie.  Les Knights ouvrent la marque, un but de Stephan Gobeil.  Les Kings réplique avec le but de Demsey Chabot, partiellement arrêté par le gardien Martin Desplantie.  Tony Ricciardi redonne les devants, un tir vif qui déjoue le gardien Nicolas McDuff. Mais 40 secondes plus tard, Mykael Savaria marque sur un très bon tir.  Dany Dumont donne les devants aux Kings mais quelques secondes plus tard, Sanjay Patel égalise la marque sur une belle pièce de jeu.  Nick Ntapolias donne les devants aux Knights en avantage numérique.  Mais Dany Dumont égalise pour les Kings quelques minutes plus tard.  On s'amuse encore avec des répliques, cette fois ci, Tony Ricciardi redonne les devants aux Knights mais avant la fin de la période, devinez quoi?  Samuel Labrie-Demers égalise pour les Kings.  C'est 5-5 après une période.  Les Knights marquent tôt en 2ème demie, 27 secondes, un but de Tony Ricciardi, un tir de loin.  Les Knights vont jouer défensif, alors que les Kings continuent de tirer au filet.  Il reste 5 minutes à faire et John Wong donne une avance de 2 buts à son équipe.  Les Kings réplique 2 minutes plus tard, un but de Mykael Savaria et avec moins de 2 minutes à faire à la partie, Didier Henry marque en avantage numérique.  Les Knights ont failli reprendre les devants quelques secondes plus tard mais le gardien des Kings a réussi à faire l'arrêt.  Les Kings devront trouver un moyen de mieux jouer défensivement ou bien il va falloir que le gardien fasse les arrêts sur les tirs de loin qui semblent pas très difficile.
 
les joueurs du match:
 
Kings: Mykael Savaria et Dany Dumont avec 2 buts et 1 passe.
Knights: Tony Ricciardi avec 3 buts et 1 passe, Nick Ntapolias avec 1 but et 3 passes.
 
Les gardiens : Nicolas McDuff a reçu 30 tirs contre 44 sur Martin Desplantie des Knights.
 
Hired guns 10 vs Les Coqs 7
 
Un fort bon match entre ces deux équipes très offensives.  Les Guns ouvrent la marque tôt dans le match, après 32 secondes, un but de Jimmy Pantelis.  La réplique vient rapidement de Steve Tibbo.  Quelques minutes plus tard, Stéphane Arbour donne les devants aux Coqs, alors que 2 minutes plus tard, Steve Dumas fait 3-1 pour les Coqs.  8 minutes plus tard, Jimmy Pantelis marque pour Guns et il complète déjà son tour du chapeau 2 minutes plus tard et c'est 3-3.  Tom Page va marquer l'un de ses buts typiques, prenant un retour de lancer d'un coéquipier pour marquer du revers et une autre minute plus tard, Henry Boyer marque sur une belle passe de Jimmy Pantelis.  Avec 40 secondes à faire à la période, Carl Guérin fait 6-3 pour les Guns.  les Coqs ne sont pas content au banc.  On se parle et on se prépare pour la 2ème.  De longues minutes passent.  Finalement, un tir de Stéphane Arbour déjoue Sylvain Loyer.  Mais les Guns répliquent rapidement, marquant 2 buts rapides, ceux de André Pellerin et Alex Van Zeebroeck et c'est 8-4.  30 secondes plus tard, Steve Tibbo complète son tour du chapeau et marquera un 4ème but quelques instants plus tard et c'est 8-7!  Ian Foster réplique quelques minutes plus tard.  Les Coqs continuent de tirer au filet mais le gardien des Guns est solide.  Jimmy Pantelis marquera un 4ème but avec 1 minute à faire à la partie.
 
Les joueurs du match:
 
guns: Jimmy Pantelis avec 4 buts et 3 passes, Ian Foster avec 1 but et 3 passes.
Coqs: Steve Tibbo avec 4 buts et 1 passe, Steve Dumas avec 1 but et 3 passes.
 
Les gardiens : Sylvain Loyer a reçu 51 tirs contre 36 sur Daniel Camiré des Coqs.
 
Les Coqs 11 vs Savages 5
 
Les Coqs étaient déçu de leur défaite précédente et ça paraissait sur leur jeu.  Ils ne jouaient pas avec la même conviction, sans compter qu'un joueur a dû quitter la partie et un autre a été suspendu pour du brasse camarade lors de la partie contre les Guns.  Après 6 minutes de jeu, les Coqs marqueront 2 buts...en 3 secondes!  Ceux de Mickael Charette et dès la mise au jeu, Steve Tibbo.  Mickael Charette fera 3-0 pour les Coqs.  Quelques minutes plus tard, réplique des Savages, un but de Jordan Bateman.  Steve Tibbo fera 4-1 mais en fin de période, avec 12 secondes à faire, Steven Farber marque et c'est 4-2.  On a toujours un match, alors qu'on sent que les Coqs jouent sans trop forcer la note.  2ème demie, 6 minutes passent avant de voir un but, celui de Steve Tibbo qui complète son tour du chapeau.  30 secondes plus tard, il en marque un autre.  Tient, les Coqs jouent avec un peu plus d'intensité et les sourires reviennent.  Francis Brisson marque et c'est maintenant 7-2.  Réplique des Savages 35 secondes plus tard, le but de Pierre Carpentier.  Mais les Coqs répliquent aux aussi rapidement, un but de Steve Robertson.  3 minutes plus tard, Jordan Bateman marque sur un autre de ses bons lancers et c'est 8-4.  Steve Tibbo marque un 5ème but alors que Francis Brisson marquera 2 buts en 20 secondes et c'est 11-4.  Pierre Carpentier qui connait une bonne soirée marque le dernier but des Savages.
 
Les joueurs du match:
 
Coqs: Steve Tibbo avec 5 buts et 4 passes, Mickael Charette avec 2 buts et 3 passes et Francis Brisson avec 3 buts et 1 passe.
Savages: Pierre Carpentier avec 2 buts et 2 passes.
 
les gardiens : Daniel Camiré a reçu 25 tirs contre 37 sur Peter Kajacks des Savages.

Les Dragons surprennent les Kings, Les Coqs facilement, Encore une fois le gardien des Black Knights sauve les meubles...
 
par Régent Proulx, le 21 novembre 2012.
 
Dragons 10 vs Kings 8
 
On était parti pour un match offensif car les 10 premières minutes de jeu fûrent endiablées et 5 buts ont été marqués.  Les Dragons ouvrent la marque après 51 secondes de jeu, un but de Rick Mezey, un bon tir frappé.  2 minutes plus tard, les Kings répliquent avec 2 buts en une minute, ceux de Samuel Labrie-Demers et Didier Henry. Les 2 buts assistés par Mikael Savaria.  Ensuite, Demy Chabot fera 3-1 pour les Kings en désavantage numérique.  Au tour des Dragons de répliquer, un but de Van Thy Nguyen qui part de sa zone pour venir marquer, assisté du gardien Martin Champagne.  Kevin Dubé redonne une priorité de 2 buts aux Kings alors que par malchance, un joueur des Dragons marque dans son propre filet.  Une minute plus tard, Abrahamion Adis marque un but typique des Dragons, placé devant le filet, recevant une passe de Rick Mezey et René Nilo.  Mais Kevin Dubé suivra avec 2 autres buts pour compléter son tour du chapeau, c'est 6-3 pour les Kings.  Avant la fin de la période, Abrahamion Adis marquera un but en avantage numérique.  2ème demie, les Dragons marquent rapidement, celui de Jason Vannelli.  5 minutes plus tard, Brandon Sant égalise la marque sur un bon tir du poignet.  Mais les Kings répliquent rapidement, un but de Mykael Savaria et ensuite Kevin Dubé qui marque un 4ème but et donne les devants 8-6 aux Kings.  Le reste de la période appartiendra aux Dragons malgré la domination pour les tirs au but des Kings.  Le gardien Martin Champagne, qui a connu un début de match chancelant a su fermer la porte pour préserver la victoire des Dragons.  Donc, Georges Kabenian fera 8-7 toujours en faveur des Kings.  Avec 6 minutes à faire, Rick Mezey égalise la marque.  Moins d'une minute plus tard, Van Thy Nguyen marque en avantage numérique et 30 secondes plus tard, un but qui fait mal, celui de Brandon Sant.  Le nouveau gardien des Kings a eu quelques difficultés sur certains tirs tout au long de la soirée.
 
Les joueurs du match:
 
Dragons: Rick Mezey avec 2 buts et 4 passes, Van Thy Nguyen avec 2 buts et 2 passes.
 
Kings: Kevin Dubé avec 4 buts.
 
les gardiens: Martin Champagne a reçu 47 tirs contre 36 sur Nicolas McDuff des Kings.
 
Les Coqs 13 vs Wanderers 6
 
Malgré les 6 buts des Wanderers et quelques bons arrêts de votre humble serviteur, ce fut une domination des Coqs, un match presque à sens unique.  Les Wanderers ouvrent le bal tôt dans le match, prenant les devants 2-0 sur des buts de Peter Knapp, 2 buts en 40 secondes.  Quelques instants plus tard, les Coqs feront de même.  Stéphane Arbour marque en avantage numérique sur un gros plomb et ensuite Steve Robertson marque sur un retour de lancer qui n'a pu être déblayé de devant le filet par ma défensive.  25 secondes plus tard, Steve Tibbo marque sur une belle passe de Steve Dumas.  Francis Brisson fera 4-2 alors qu'il reçoit une passe, il est tout seul devant moi, fait quelques feintes et je bouge une fraction de seconde trop tard pour faire l'arrêt.  Kevin Wyeth réplique pour les Wanderers mais une minute plus tard, Steve Robertson marque alors qu'il est encore devant le filet (c'est un défenseur) et prendra un retour de lancer ou une passe, suivra un but de Stéphane Arbour et 2 buts rapides marqués par Steve Dumas, c'est 8-3 pour les Coqs.  Les Wanderers marqueront deux buts en fin de période, ceux de Sean Marcellin et de Sylvain Léonard.  2ème demie: je ne me rappelle pas si c'est ce but ci ou le but suivant mais Steve Tibbo marquera de derrière le filet, il soulève la balle avec son bâton et l'amène par-dessus mon épaule alors que je couvre le sol, laissant mon défenseur s'occuper du joueur.  un très beau but high-light reel!  c'est 10-5.  Kevin Wyeth réplique pour les Wanderers.  Ce fût le dernier moment de célébration alors que 2 de nos joueurs, furieux d'une décision de l'arbitre reçoivent une punition pour conduite anti-sportive et quitteront d'eux même la partie.  Pendant le quatre contre deux, les Coqs auraient pu facilement compter leur 2 buts.  Ils se sont passés la balle, contrôlant le jeu.  Francis Brisson marquera en avantage numérique. et 5 minutes plus tard, il complète son tour du chapeau.  Stéphane Arbour lui aussi complète son tour du chapeau 23 secondes plus tard.
 
Les joueurs du match:
 
Les Coqs: Steve Tibbo, Francis Brisson et Stéphane Arbour avec 3 buts et 3 passes.
 
Wanderers: Kevin Wyeth avec 1 but et 3 passes.
 
Les gardiens : Daniel Camiré a reçu 26 tirs contre 44 sur Régent Proulx des Wanderers.
 
Hired Guns 6 vs Black Knights 6
 
Tout un match, alors que les Knights marqueront dès qu'ils ont une chance alors que les Guns devront tirer et tirer encore pour finalement arracher un verdict nul.  Les Knights ouvrent la marque, un but de John Wong, un bon tir frappé.  Chris Cabot fera 2-0 pour les Knights.  Mais en fin de période, quelques buts...André Pellerin réplique pour les Guns, un tir frappé (one-timer) qui est arrêté partiellement par le gardien.  Quelques instants plus tard, Nick Ntapolias redonne une priorité de 2 buts aux Knights mais 40 secondes plus tard, Jimmy Pantelis marque pour rapprocher son équipe à un seul but.  2ème demie: après 2 minutes de jeu, Jimmy Pantelis marque un autre but sur un boulet et c'est l'égalité.  Avec 12 minutes à faire, Nick Ntapolias redonne les devants aux Knights et 25 secondes plus tard, Tony Ricciardi marque et donne les devants 5-3 aux Knights.  Ian Foster marquera sans aide pour rapprocher son équipe à un seul but.  Mais 2 minutes plus tard, Louis-Philippe Desjardins marque sur un retour de lancer et c'est 6-4.  Il reste 8 minutes à faire.  Les Guns continuent de tirer au but à profusion.  Jimmy Pantelis complète son tour du chapeau seul devant le filet, il fait un one-timer qui déjoue le gardien qui n'y peut rien.  Les Guns continuent de tirer et de mettre de la pression.  Avec 28 secondes à faire, Ian Foster égalise la marque alors que presque tout le monde était devant le filet, mais la balle est quand même passée pour pénétrer dans le filet.
 
Les joueurs du match:
 
Guns: Jimmy Pantelis avec 3 buts et 1 passe, André Pellerin avec 1 but et 3 passes.
 
Knights: Nick Ntapolias avec 2 buts, Martin Desplantie avec 45 arrêts.
 
les gardiens : Sylvain Loyer a reçu 29 tirs contre 51 sur Martin Desplantie des Knights.

Les Kings prennent leur revanche, les Black Knights causent une surprise et les Dragons et Réal Paquette se payent la traite!

Par Régent Proulx, le 14 novembre 2012.

Kings 11 vs Wanderers 7

Les Wanderers ont tenu leur bout mais au moins 2 buts que votre humble serviteur aurait peut-être dû arrêter et d’autres buts dont la défensive n’a pas été assez alerte ont causé la perte des Wanderers.  Dès le début du match, 2 buts en 10 secondes pour les Wanderers, ceux de Kevin Wyeth et Tony Ricci.  Les Kings se regroupent et quelques minutes plus tard, ils marqueront 2 buts en 30 secondes, ceux de Demy Chabot et Kevin Dubé.  Les Kings prendront les devants sur un but en avantage numérique de Didier Henry et 3 minutes plus tard, un tir précis de Mykael Savaria qui marquera en désavantage numérique.  C’est 4-2 pour les Kings.  Mais quelques secondes plus tard, Tony Ricci marque en avantage numérique.  Mais 2 autres buts des Kings en fin de période qui feront mal, ceux de Mykael Savaria et avec 20 secondes à faire, celui de Kevin Dubé.  2ème demie : Début de période, Tony Ricci complète son tour du chapeau et c’est 6-4.  Par la suite, les Wanderers s’écrouleront alors que les Kings marqueront 4 buts en un peu moins de 4 minutes.  Kevin Dubé en marquera 2, complétant lui aussi un tour du chapeau et plus encore ainsi que Derik Chabot et Mathieu Daviault.  10-4 pour les Kings.  Les Wanderers répliqueront avec 3 buts dont 2 par Mike Smith et Kevin Wyeth.  Les espoirs sont permis, mais avec 4 minutes à faire, Demy Chabot marque et les Wanderers seront incapables de faire plus.

Les joueurs du match :

Kings : Kevin Dubé avec 4 buts et 4 passes, Mykael Savaria avec 2 buts et 3 passes.

Wanderers : Tony Ricci avec 3 buts, Mike Smith avec 2 buts, 1 passe.

Les gardiens :

Sylvain Loyer a reçu 27 tirs contre 43 sur Régent Proulx des Wanderers.

 

Black Knights 9 vs les Coqs 8

Toute une surprise!  De ce que je pouvais voir et ressentir, les Coqs ne jouaient pas avec le sentiment d’urgence.  Ils se sont fiés à leur attaque explosive mais cette fois ci, ils se sont butés à un gardien qui était un mur.  En fait, les 2 gardiens ont été solides pour leur équipe respective.  Pour la première fois de la saison, Les Coqs ont été dominés au chapitre des tirs au but, ils ont marqué moins de 10 buts et Steve Tibbo a été limité à 2 points.  Les Coqs prendront les devants 2-0 grâce aux buts de Steve Tibbo et Steve Dumas.  Les Black Knights répliqueront avec 4 buts!  Louis-Philippe Desjardins (2 buts), Tony Ricciardi (en avantage numérique) et Nick Ntapolias.  Mais Les Coqs marqueront un but avec 2 minutes à faire, celui de Steve Robertson.  4-3 après une période.  2ème demie : Après seulement 10 secondes de jeu, Tony Ricciardi marque.  3 minutes plus tard, les Coqs répliquent avec 2 buts en 40 secondes, ceux de Steve Dumas et Mathieu Perron.  C’est 5-5.  1 minute plus tard, Nick Ntapolias marque sans aide et redonne les devants aux Knights.  Ensuite de longues minutes de jeu sans but, des arrêts solides.  Avec 9 minutes à faire, Nick Ntapolias complète son tour du chapeau en marquant en avantage numérique et c’est 7-5.  Les Coqs répliqueront eux aussi en avantage numérique, un but de Steve Dumas qui complète son tour du chapeau. Mais une minute plus tard, Nick Ntapolias marque un 4ème but et redonne une priorité de 2 buts à son équipe et tant qu’à bien faire, il marquera un 5ème but 25 secondes plus tard! 9-6 pour les Knights.  Là, la grosse attaque des Coqs se met en mode attaque au plus c*iss.  Ils se butent à un Martin Desplantie qui ne veut rien savoir.  Avec 1 :24 à faire, Steve Dumas marque un 4ème but.  Ensuite, les Coqs marquent un but important qui arrêtera le cadran, le but de Mickael Charrette.  Trop peu trop tard, les Knights résisteront et remportent une très belle victoire.

Les joueurs du match :

Black Knights : Nick Ntapolias avec 5 buts et 2 passes, Tony Ricciardi avec 2 buts et 2 passes.  Mention au gardien pour une solide performance, Martin Desplanties.

Les Coqs : Steve Dumas avec 4 buts et 4 passes.  Mention au gardien Daniel Camiré pour lui aussi une solide performance devant son filet.

Les gardiens : Martin Desplantie a reçu 40 tirs contre 46 sur Daniel Camiré des Coqs.

 

Dragons 11 vs Savages 5

Un match dominé par les Dragons pour les tirs au filet mais aussi offensivement.  Mais les Savages ont marqué sur les quelques chances qu’ils ont eu.  Les Dragons ouvrent la marque, but typique des Dragons, Rick Mezey à droite du filet qui reçoit des passes de René Nilo et Abrahamion Adis.  Les Savages répliqueront sur le but de Vincent Vachon.  De longues minutes de jeu, les gardiens font les arrêts.  Les Dragons prennent les devants sur le but de Réal Paquette.  Jason Vanelli donne une priorité de 2 buts à son équipe.  Avec 2 minutes à faire, un copier-coller pour les Savages, un but de Vincent Vachon, des passes à Charles Wasserman et Jordan Bateman.  Avant la fin de la période, les Dragons marqueront 2 buts en 24 secondes, ceux de Abrahamion Adis et un 2ème pour Réal Paquette.  2ème demie : Jason Vanelli marque un 2ème but et c’est 6-2 pour les Dragons.  Quelques minutes plus tard, Réal Paquette complète un tour du chapeau en avantage numérique!  Plutôt rare dans son cas mais il va les prendre avec plaisirs.  2 minutes plus tard, Van Thy Nguyen marque un beau but en glissant au sol pour dévier un tir-passe.  Jordan Bateman va répliquer avec un tir du poignet foudroyant qui ne laisse aucune chance à Martin Champagne, ensuite Michael Snilner et un autre but de Jordan Bateman qui déjouera Martin Champagne, c’est 8-5.  Mais les Dragons vont stopper cette remontée en marquant 3 buts dont 2 par Abrahamion Adis qui complète un tour du chapeau et un 2ème but pour Van Thy Nguyen.

Les joueurs du match :

Dragons : Rick Mezey avec 1 but et 5 passes, Abrahamion Adis avec 3 buts et 2 passes, René Nilo avec 4 passes ainsi que Réal Paquette avec 3 buts.

Savages : Jordan Bateman avec 2 buts et 3 passes, Vincent Vachon avec 2 buts.

Les gardiens : Martin Champagne a reçu 27 tirs contre 43 sur Peter Kajacks des Savages.

Les Kings s'amusent, les Coqs l'ont eu plus difficile et les Guns se sauvent en 2ème demie...
 
par Régent Proulx, le 7 novembre 2012.
 
Kings 9 vs Savages 2
 
les Kings n'ont pas pris de temps à s'inscrire à la marque, marquant 3 buts en 5 minutes dont 2 par Demy Chabot en 30 secondes.  L'autre appartenant à Derik Chabot.  Quelques minutes plus tard, les Kings marqueront encore 3 autres buts en 5 minutes, ceux de Derik Chabot, Didier Henry et Mikael Savaria.  C'était 6-0 après la première demie.  Dans cette demie, j'ai pu frustrer par 2 fois Jordan Bateman qui était seul face à moi.  On s'en va en 2ème demie.  Après 10 minutes de jeu, Demsey Chabot marquera sur une passe de Didier Henry.  Quelques minutes plus tard, Demy Chabot complète son tour du chapeau, alors que Demsey Chabot marquera en avantage numérique.  C'est 9-0.  Les Kings se font des passes et s'amusent et finalement, Jordan Bateman intercepte une passe et marque d'un tir précis.  Avec 30 secondes à faire, il marquera un 2ème but.  Victoire des Kings qui se sont fait plaisir et n'ont laissé aucune chance au gardien adverse marquant des buts de qualité.
 
les joueurs du match:
 
Kings: Demy Chabot avec 3 buts, Derek et Demsey Chabot avec 2 buts et 1 passe.
Savages: Jordan Bateman avec 2 buts.
 
Les gardiens: Régent Proulx a reçu 28 tirs contre 51 sur Peter Kajacks des Savages.
 
Les Coqs 11 vs Dragons 8
 
On a assisté à un très bon match.  Les Dragons ont démontré que les Coqs sont battables, mais ça va prendre une bonne défensive et un gardien qui va en voler quelques unes.  Le gardien des Dragons, Martin Champagne a connu un début de partie chancelant mais il s'est bien repris par la suite.  Mais selon ce que je pouvais voir de lui, il y a des buts qu'il n'était pas content d'avoir laissé entrer.  Mais les joueurs de Coqs ont d'excellents tirs, des boulets précis.  Les Coqs ont ouvert la marque après 45 secondes, un but de Steve Tibbo.  Les Dragons répliquent, un but de Brandon Sant.  1 minute plus tard, Steve Dumas marque sur un boulet mais 43 secondes plus tard les Dragons égalisent sur le but de Vijay Patel, mais 30 secondes plus tard les Coqs reprennent les devants grâce aux buts de Maxime Turcot, Steve Tibbo et Steve Dumas.  Les Dragons répliquent avec un but de Rick Mezey qui marquera un 2ème but quelques minutes plus tard, c'est maintenant 5-4 pour les Coqs.  Georges Kabenian marque en avantage numérique et égalise la marque pour les Dragons et quelques secondes plus tard, un autre but en avantage numérique, celui de Abrahamion Adis et les Dragons prennent les devants 6-5.  Mais avec 30 secondes à faire, Steve Robertson égalise la marque pour les Coqs.  On s'en va à la 2ème demie.  Bang! après 20 secondes, Francis Brisson marque sur un très beau jeu individuel.  Abrahamion Adis égalise la marque pour les Dragons.  5 minutes plus tard, Francis Brisson redonne les devants aux Coqs.  Plusieurs minutes passent.  Francis Brisson complète son tour du chapeau en avantage numérique avec 4 minutes à faire.  C'est 9-7 pour les Coqs.  Il reste 58 secondes à la marque alors que René Nilo marque un très beau but, ce qui arrête le temps au cadran.  Mais dès la mise au jeu qui est gagnée par les Coqs, un tir rapide et c'est un 4ème but pour Francis Brisson.  Un but qui fait très mal et qui redonne une priorité de 2 buts aux Coqs qui marqueront dans un filet désert, un but de Steve Tibbo qui complète son tour du chapeau.  Il n'y a eu que peu de tirs au but, les deux équipes marquant dès qu'ils avaient une chance.
 
Les joueurs du match:
 
Les Coqs: Francis Brisson avec 4 buts et 3 passes, Steve Tibbo avec 3 buts et 1 passe.
Dragons: Rick Mezey avec 2 buts et 3 passes, René Nilo avec 1 but et 4 passes.
 
Les gardiens : Daniel Camiré a reçu 28 tirs contre 35 sur Martin Champagne des Dragons.
 
Hired Guns 14 vs Wanderers 7
 
On avait un très bon match en 1ère demie, un match serré...ça s'est effondré pour les Wanderers en 2ème demie.  Les Wanderers ouvrent la marque en début de partie, un but de Pete Hilal.  Sean Marcellin fera 2-0 pour les Wanderers alors que votre humble serviteur aura fait quelques bons arrêts avant ce but.  Mais 20 secondes plus tard, David Traversy marque et c'est 2-1.  Kevin Wyeth fera 3-1 sur un tir précis.  Mais 2 minutes plus tard, David Traversy marque un autre but qui sera suivi d'Un but en avantage numérique marqué par André Pellerin fin seul à droit du filet qui a reçu une passe de Jimmy Pantelis.  3-3.  Ian Foster donne les devants aux Guns et quelques minutes plus tard, Jimmy Pantelis donne une priorité de 2 buts à son équipe.  Les Wanderers ne lâchent pas et Mike Murphy marque sur un retour de lancer alors que Tony Ricci égalise la marque sur un de ses foudroyants tirs du poignet.  5-5 après une demie.  Début de la 2ème, Tony Ricci marque dès les premiers instants.  Mais David Traversy complète son tour du chapeau quelques minutes plus tard.  En désavantage numérique, il marquera un autre but pour redonner les devants à son équipe, mais Tony Ricci égalise la marque dans les secondes suivantes en avantage numérique.  Ce sera le dernier but des Wanderers alors que les Guns vont profiter parfois d'une mauvaise couverture devant le filet pour marquer sur des tirs précis ou des retours de lancer.  David Traversy marque un 5ème but, qui s'avère le but gagnant.  Suivra Henry Boyer qui marquera dans un filet quasi désert après un bel arrêt.  Tom Page marquera sur un retour de lancer qui aura frappé mon casque.  Jimmy Pantelis marquera son 2ème de la soirée.  Ensuite, Alex Van Zeebroeck marquera 2 buts de suite et avec moins d'une minute à faire, Derek Pierson marquera sur un tir de loin, précis mais je suis resté au fond de mon filet au lieu de sortir...de la paresse.  Dans l'ensemble, c'était un bon match, mais je reste déçu de la façon dont ça s'est terminée.
 
Les joueurs du match:
 
Guns: David Traversy avec 5 buts et 3 passes, André Pellerin avec 1 but et 5 passes, Tom Page avec 1 but et 4 passes, Jimmy Pantelis avec 2 buts et 3 passes, Alex Van Zeebroeck avec 2 buts et 3 passes.
Wanderers: Tony Ricci avec 3 buts, Kevin Wyeth avec 1 but et 2 passes, Sean Marcellin avec 1 but et 2 passes.
 
Les gardiens : Sylvain Loyer a reçu 30 tirs contre 54 sur Régent Proulx des Wanderers.

Désolé, je n'ai pas de résumé.  Il était fait, mais Tripod a planté et j'ai tout perdu...
 
Black Knights 9 vs Savages 2
 
les joueurs du match:
 
Knights: Stéphan Gobeil avec 3 buts et 1 passe, John Wong avec 2 buts et 2 passes, Nick Ntapolias avec 1 but et 3 passes.
Savages: Jordan Bateman avec 2 buts.
 
Les gardiens : Martin Desplantie a reçu 26 tirs cotnre 45 sur Peter Kajacks des Savages.
 
Hired Guns 12 vs Dragons 4
 
Les joueurs du match:
 
Guns: Ian Foster et André Pellerin avec 2 buts et 5 passes.
Dragons: Georges Kabenian avec 2 buts et 1 passe.
 
Les gardiens : Sylvain Loyer a reçu 28 tirs contre 46 sur Martin Champagne des Dragons.
 
Les Coqs 16 vs Kings 6
 
Les joueurs du match:
 
Coqs: Steve Tibbo avec 5 buts et 8 passes, Steve Dumas avec 6 buts et 2 passes, Stéphane Arbour avec 2 buts et 4 passes.
Kings: Mykael Savaria et Maxime Sorbonne avec 2 buts et 1 passe.
 
Les gardiens: Christian Garceau a reçu 43 tirs contre 36 sur Samuel Labrie-Demers des Kings.

Les Kings l'emportent à l'arrachée, Les Savages remportent une belle victoire et Les Coqs envoient un message...
 
par Régent Proulx, le 24 octobre 2012.
 
Kings 10 vs Black Knights 8
 
Un très bon match à voir.  Deux équipes offensives, des défensives qui ont connu des difficultés.  Le gardien des Kings n'a pas connu sa meilleure soirée alors que celui des B.K. a fait quelques bons arrêts "hilight reels".  Black Knights ouvrent la marque sur un but de John Wong dans un filet désert (le gardien des Kings était en retard, il fallait commencer la partie).  Les Knights auraient pu faire 2-0 alors que Demsey Chabot a fait un arrêt devant son filet désert, il a pris la balle dans ses mains.  tir punition qui sera arrêté par le gardien qui était finalement prêt, attendant un arrêt de jeu.  Dany Dumont égalisera la marque quelques minutes plus tard.  Les Knights répliqueront 2 minutes plus tard en marquant 2 buts en 26 secondes: Alain Mérola sur un bon tir aidé de René Nilo (qui jouait comme substitut) et Louis-Philippe Desjardins sur des passes de Anthony Ricciardi et Alain Mérola.  Mais 45 secondes plus tard, les Kings répliquent avec 3 buts en 1 minutes et 30 secondes: le nouveau défenseur Didier Henri marquera 2 buts en 31 secondes et Demy Chabot.  Mais réplique rapide des Knights: Anthony Ricciardi marque sur une passe de Louis-Philippe Desjardins.  c'est 4-4 après une demie.  Dès le début de la 2ème demie, après 18 secondes, les Kings marquent: Didier Henry complète son tour du chapeau, des passes vont à Kevin Dubé et Dany Dumont, en avantage numérique.  6 minutes plus tard, Derik Chabot marque sans aide en avantage numérique et quelques minutes plus tard, Kevin Dubé marque sur une passe de Mykael Savaria, c'est maintenant 7-4 pour les Kings.  Les Black Knights ne lâchent pas.  Ils marqueront 4 buts sans réplique en l'espaced de 4 minutes: Anthony Ricciardi sur une passe de René Nilo, viendra 30 secondes plus tard le but de Nick Ntapolias, ensuite René Nilo marquera un superbe but sur une belle passe de Nick Ntapolias et Nick marquera un 3ème but sur des passes à Chris Cabot et Alain Mérola.  C'est 8-7 pour les Black Knights!  Mais avec 5 minutes à faire, Kevin Dubé marque aidé par Demy Chabot.  Quelques instants plus tard, un très beau jeu individuel de Mykael Savaria et il marque le but gagnant alors que Dany Dumont marquera le but d'assurance pour son équipe.
 
Les joueurs du match
 
Kings: Kevin Dubé et Dany Dumont avec 2 buts et 3 passes, Didier Henry avec 3 buts, Demy Chabot avec 1 but et 3 passes.
Black Knights: Nick Ntapolias avec 3 buts et 1 passe, Tony Ricciardi avec 2 buts et 1 passe et René Nilo avec 1 but et 3 passes.
 
Les gardiens : Samuel Labrie-Demers a reçu 27 tirs contre 44 sur Martin Desplantie des Black Knights.
 
Savages 5 vs Wanderers 3
 
Les Wanderers viennent de tomber bien bas.  Après une belle victoire en début de saison face aux Kings, 3 défaites consécutives.  Les Savages ont mérité cette victoire grâce entre autre au brio du gardien remplaçant Martin Champagne alors que votre humble serviteur a donné 2 mauvais buts, des buts qui n'auraient jamais dû pénétrer le filet, mais bon, il faut oublier cette partie et continuer à travailler fort comme on l'a fait face aux Kings.  Les prochaines parties seront très difficiles...  Les Wanderers ouvrent la marque sur un but de Tony Ricci, un tir du poignet sec et précis comme Tony sais si bien les faire, des passes vont à Peter Knapp et Mike Smith.  Mais avant la fin de la période, Vincent Vachon marque sur un tir avec peu d'angle dans le coin, une balle qui passe entre le bras et le corps de votre journaliste.  Des passes vont à Michael Snilner et Robert Brockie.  2ème demie, après seulement 19 secondes, Tony Ricci marque un 2ème but, des passes à Greg Phendler et Peter Knapp et 1 minute plus tard Tony complète son tour du chapeau, une passe va à Peter Knapp.  c'est 3-1.  Les Savages entament leur remontée: Vincent Vachon marque son 2ème but de la soirée, sur un retour de lancer , des passes à Ross Noble et Alex Trottier.  Ensuite, Alex Trottier égalise la marque, un tir qui va dévier sur un défenseur devant moi, mais moi qu'est ce que je foutais?  Je regardais derrière moi ce qui se passait entre mon défenseur et un joueur des Savages.  Bravo Reg, tu suis bien la partie...avec 3 minutes 30 à faire, Jordan Bateman devant mon filet, vole la balle à mon joueur qu'il tentait de déjouer.  Belle feinte et il marque.  On mettra beaucoup de pression mais le gardien adverse reste solide.  Michael Snilner marquera dans un filet désert pour le but d'assurance avec 10 secondes à faire.
 
Les joueurs du match
 
Savages: Vincent Vachon avec 2 buts, Jordan Bateman avec 1 but et 1 passe, tout comme Michael Snilner et Alex Trottier.
Wanderers: Tony Ricci avec 3 buts, Peter Knapp avec 3 passes.
 
les gardiens : Martin Champagne a reçu 33 tirs contre 28 sur Régent Proulx des Wanderers.
 
Les Coqs 13 vs Hired Guns 10
 
Les Coqs viennent de démontrer qu'ils sont sérieux et qu'ils ont toute une équipe.  Seulement les gardiens dont on ne connait pas assez.  Ce soir, c'était un gardien remplaçant qui a connu quelques difficultés sur des tirs de loin.  Les Coqs s'adaptent rapidement au style de jeu adverse et répondent coups pour coups.  Les Coqs ouvrent la marque, un lancer de Steve Robertson sur une passe de Steve Tibbo.  Francis Brisson marquera sur un retour de lancer sur des passes à Stéphane Arbour et du gardien Stéphane Bouchard.  Stéphane Arbour marquera sur un boulet de canon et c'est donc 3-0 pour les Coqs.  Les Guns répliquent de 2 buts: Tom Page, toujours bien placé devant le filet sur des passes à Derek Pierson et David Traversy.  2 minutes plus tard, Alex Van Zeebroeck marque sur une passe (ou retour de lancer?) de Derek Pierson.  Mais 14 secondes plus tard Jonathan Maringo marque et c'est 4-2 pour les Coqs.  Avec 9 minutes à faire, quelques buts seront marqués...en avantage numérique, Derek Pierson marque sur un tir de loin sur une passe de David Traversy. 2 minutes plus tard, Alex Van Zeebroeck égalise la marque, des passes à Tom Page et le gardien Sylvain Loyer.  2 autres minutes passent et Tom Page marque son 2ème de la soirée sur une passe à Henry Boyer et Ian Foster.  25 secondes plus tard, Jimmy Pantelis marque sans aide.  1 minute plus tard, Derek Pierson marque son 2ème de la soirée, une autre passe au gardien de but.  Mais avec moins d'une minute à faire, Steve Dumas marque pour les Coqs, des passes à Francis Brisson et Mickael Charette.  C'est 7-5 pour les Guns après la demie.  Dès les premiers instants de la 2ème demie, Henry Boyer marque pour les Guns, une passe à Ian Foster et quelques minutes plus tard, David Traversy marque en avantage numérique, une passe va à Ian Foster, c'est 9-5 pour les Guns et tout va bien.  Mais les Coqs vont exploser et ça va faire mal...ils marqueront 8 buts sans réplique dans l'espace de 15 minutes.  Steve Dumas, un boulet de canon sans aide.  Quelques minutes passent et ensuite 2 autres buts en 46 secondes: Stéphane Arbour sur des passes de Steve Tibbo et Steve Dumas et Steve Tibbo sur une passe de Jonathan Maringo.  Viendra ensuite Francis Brisson et Stéphane Arbour qui complète son tour du chapeau et donne les devants à son équipe 10-9, 50 secondes plus tard Maxime Turcot marque ce qui s'avèrera le but gagnant sur des passes à Stéphane Arbour et Steve Dumas.  Francis Brisson complète son tour du chapeau sur une très belle feinte après avoir reçu une belle passe de Steve Tibbo.  Stéphane Arbour marquera un 4ème but, c'est 13-9 pour les Coqs et il reste 3 minutes à faire.  On met beaucoup de pression et André Pellerin marque avec 1 minute 30 à faire, mais c'est trop peu trop tard.
 
Les joueurs du matc
 
les Coqs: Stéphane Arbour avec 4 buts et 3 passes, Francis Brisson avec 3 buts et 3 passes, Steve Dumas avec 2 buts et 2 passes et Steve Tibbo avec 1 but et 3 passes.
Hired Guns: Derek Pierson avec 2 buts et 3 passes, Ian Foster avec 4 passes, Tom Page avec 2 buts et 1 passe.
 
Les gardiens : Stéphane Bouchard a reçu 37 tirs contre 46 sur Sylvain Loyer des Hired Guns.

Les Dragons coulent les Wanderers en 2ème demie, Des Hired Guns qui profitent des erreurs des Black Knights, La nouvelle équipe, Les Coqs impressionnent face aux Savages...
 
par Régent Proulx, le 18 octobre 2012.
 
Dragons 11 vs Wanderers 3
 
Les Wanderers sont incapables de gagner face aux Dragons depuis quelques saisons.  Malgré tout, ils se défendaient bien en première demie.  Les Dragons ouvrent la marque sur un one-timer de Rick Mezey, sur une passe de Brandon Sant.  René Nilo fera 2-0 sur un tir précis à ras le sol.  Je suis un peu fautif, je croyais que mon défenseur allait arrêter le lancer et j'ai donc bougé trop tard.  Sylvain Léonard marquera pour les Wanderers, un tir précis mais quelques secondes plus tard, René Nilo marquera sur une réception de passe, un tir raté qui a trouvé quand même son chemin entre mon épaule et le poteau des buts.  Sylvain Léonard marquera encore pour ramener le score à 3-2 mais avant la fin de la période, René Nilo complètera déjà son tour du chapeau.  On aura aussi un joueur expulsé pour les Wanderers, qui en a trop mis devant mon filet sur un joueur des Dragons, on jouera donc à 6 joueurs pour le restant de la partie...2ème demie, tout en domination pour les Dragons qui marqueront 7 buts.  Dans ces buts, il y en aura 2 ou 3 dont je n'ai rien vu du tout mais j'avais abandonné, ne bougeant même pas.  Rick Mezey et Van Thy Nguyen complèteront eux aussi des tours du chapeau.  Les punitions ont aussi fait mal aux Wanderers alors que les Dragons auront marqué 3 fois sur 4.
 
Les joueurs du match
 
Dragons: René Nilo avec 4 buts et 2 passes, Rick Mezey avec 3 buts et 3 passes, Van Thy Nguyen avec 3 buts et Abrahamion Adis avec 4 passes.
Wanderers: Sylvain Léonard avec 2 buts, Mike Smith avec 1 but et 1 passe.
 
Les gardiens : Martin Champagne a reçu 28 tirs contre 47 sur Régent Proulx des Wanderers.
 
Hired Guns 9 vs Black Knights 6
 
Une équipe complète pour les Guns et ils ont joué un fort bon match.  Ils ont dominé.  Une chance que le gardien des Knights était encore solide!  Les Guns ouvrent la marque sur un tir précis d'André Pellerin assisté de Tom Page et Dave Kaiser.  Tony Ricciardi égalisera la marque sur une passe de Chris Cabot mais quelques secondes plus tard, sur sa première présence, un tir, un but pour David Traversy, sur des passes de Ian Foster et Tom Page.  Les Guns ne s'arrêtent pas et Dave Kaiser marque sur des aides à Foster et Page.  Avant la fin de la période, ce sera 4-1 pour les Guns, sur un but de David Traversy. 2ème période dès la 1ère minute, John Wong marque sur un tir précis assisté de Stephan Gobeil et Nick Ntapolias. Mais quelques minutes plus tard, David Traversy complète son tour du chapeau avec l'aide de Tom Page.  Les Knights ne lâchent pas et marqueront 2 buts en avantage numérique, ceux de Leonard Luedee sur un de ses boulets de canon aidé par Alain Mérola et Tony Ricciardi marquera son 2ème de la soirée aidé de Nick Ntapolias.  C'est 5-4 pour les Guns.  Mais quelques minutes plus tard, les Guns marqueront 3 buts en 3 minutes, ceux de Tom Page du revers sur un retour de lancer, David Traversy et Henry Boyer.  C'est 8-4.  Un dur coup pour les Knights mais ils répliqueront avec 2 buts, ceux de John Wong qui complète son tour du chapeau et c'est 8-6 avec 2 minutes à faire.  André Pellerin marquera un but sans aide avec 1 minute 22 à faire et ça se terminera 9-6.
 
Les joueurs du match
 
Guns: David Traversy avec 4 buts et 1 passe, Tom Page avec 1 but et 5 passes, Ian Foster avec 4 passes.
Black Knights: John Wong avec 3 buts, Tony Ricciardi avec 2 buts.
 
Les gardiens : Sylvain Loyer a reçu 27 tirs contre 48 sur Martin Desplantie des Black Knights.
 
Les Coqs 12 vs Savages 2
 
Ce fût un match à sens unique pour les Coqs.  Des tirs précis, des jeux de passes qui ne donnent aucune chance au gardien des Savages.  Très peu de tirs dans cette rencontre. Un match qui a pris 32 minutes...
Les Coqs ouvrent la marque tôt dans le match, un but de Steve Robertson, aidé de Maxime Paquet.  Ensuite Steve Dumas marquera sans aide et Francis Brisson sur des passes de Steve Dumas et Steve Robertson.  Steven Farber répliquera pour les Savages sur une passe de Ross Noble.  Ensuite...5 buts en l'espace de 4 minutes: Steve Dumas marquera 2 buts de suite en 18 secondes pour compléter son tour du chapeau, Steve Tibbo, 2 fois en 50 secondes et Maxime Paquet.  Autre réplique des Savages, le but de Jordan Bateman.  Avant la fin de la période, Steve Tibbo complètera lui aussi son tour du chapeau et Maxime Paquet marquera son 2ème de la soirée.  2ème demie, seulement 2 buts, marqués par les Coqs: Mathieu Perron et Steve Robertson, son 2ème de la soirée.  Il n'a fallu que 22 tirs aux Coqs pour marquer 12 fois.  Le gardien des Savages Peter Kajacks n'a peut-être pas été solide comme à son habitude mais il ne peut être blâmé car la plupart des buts étaient très difficiles à arrêter.
 
Les joueurs du match
 
les Coqs: Steve Tibbo avec 3 buts et 3 passes, Steve Dumas avec 3 buts et 2 passes, Steve Robertson avec 2 buts et 4 passes.
Savages: Jordan Bateman et Steven Farber avec 1 but.
 
Les gardiens: Daniel Camiré a reçu 14 tirs contre 22 sur Peter Kajacks des Savages.

Les Black Knights explosent en 2ème demie face aux Wanderers, les Kings se défoulent sur les Hired Guns, les Dragon fêtent leur nouveau chandail avec une victoire...

par Régent Proulx, le 10 octobre 2012.

Black Knights 8 vs Wanderers 3

Les Wanderers ont pris les devants 2-0 sur des buts de Kevin Wyeth et Mike Murphy (sur un retour de lancer) en début de partie.  Mais quelques minutes plus tard, les Knights égaliseront la marque sur des buts de Nick Ntapolias et Stéphan Gobeil (qui marquera sur un 3ème retour de lancer en avantage numérique).  Un bon match serré mais se sont les Wanderers qui ont eu plus de chances de marquer.  Mais la 2ème demie a été l'affaire des Knights qui ont profité de l'indiscipline des Wanderers, marquant 2 buts en avantage numérique.  Un de nos joueurs n'a pas su garder son calme et a été expulsé de la partie.  Le festival a commencé avec le but de Tony Ricciardi, alors que Chris Cabot marquera 2 buts dont un fin seul devant moi.  8 minutes plus tard, 2 buts en avantage numérique, ceux de Nick Ntapolias et de Leonard Luedee (celui là, je suis resté dans le fond du filet, comme le reste de l'équipe, j'avais quelque peu abandonné), un bon plomb précis.  Nick Ntapolias complètera son tour du chapeau sur un tir qui a dévié partiellement sur mon défenseur.  Avant ce but, Mike Murphy aura marqué son 2ème de la soirée.  Fort bon match pour les Knights mais surtour pour leur gardien Martin Desplantie qui a été fort solide devant son filet.

Les joueurs du match

Black Knights: Chris Cabot avec 2 buts et 4 passes, Nick Ntapolias avec 3 buts et 1 passe, John Wong avec 3 passes.

Wanderers: Mike Murphy avec 2 buts et 1 passe.

les gardiens : Martin Desplantie a reçu 44 tirs contre 36 sur Régent Proulx des Wanderers.

Kings 12 vs Hired Guns 2

Les Guns jouaient sans les services de David Traversy, Derek Pierson, Dave Kaiser et Sylvain Loyer.  Le gardien des Savages, Peter Kajacks a bien voulu jouer pour les Guns.  Les Guns jouaient donc avec 6 joueurs face à une équipe qui avait faim...Le pauvre Peter en a vue de toutes les couleurs, étant démuni et laissé à lui même.  C'était 9-1 après la 1ère demie, dont 6 buts en l'espace de 8 minutes.  C'était une tornade dans la zone des Guns.  Kevin Dubé fera un tour du chapeau dans cette seule période alors que Demsey Chabot et Mykael Savaria complèteront leur tour du chapeau en 2ème demie et Maxime Sorbonne aura connu une partie de 6 points.  Le coeur de l'attaque des Guns ont fait leur possible mais le gardien des Kings a été intraitable.  La partie s'est terminée après 36 minutes de jeu.

Les joueurs du match

Kings: Kevin Dubé et Mykael Savaria avec 3 buts et 2 passes, Demsey Chabot avec 3 buts et 1 passe, Maxime Sorbonne avec 1 but et 5 passes et Dany Dumont avec 4 passes.

Hired Guns: Jimmy Pantelis avec 1 but et 1 passe.

Les gardiens : Samuel Labrie-Demers a reçu 22 tirs contre 39 sur Peter Kajacks des Guns.

Dragons 10 vs Savages 4

Les Dragons, fidèles à leurs habitudes, ont été méthodiques et peu à peu, ont profité de la fatigue du gardien des Savages.  Un match presque à sens unique malgré les 4 buts des Savages (dont un qui a passé au travers du gardien, un tir venant du coin...)  Abrahamion Adis fera son tour du chapeau en 1ère demie alors que Rick Mezey le complètera en 2ème demie.  Soulignons que tous les joueurs des Dragons (gardien inclus) ont au moins un point dans la partie.  Pour les Savages, Vincent Vachon s'est bien illustré au cours de la partie.

Les joueurs du match

Dragons : Rick Mezey avec 3 buts et 5 passes, Abrahamion Adis avec 4 buts, Van Thy Nguyen avec 2 buts et 3 passes.

Savages: Vincent Vachon avec 1 but et 1 passe.

Les gardiens : Martin Champagne a reçu 18 tirs contre 43 sur Peter Kajacks des Savages.

Début de saison 2012-2013.  Maintenant 6 équipes aux lieu de 8.
 
Les Dragons arrachent la victoire aux Black Knights, les Wanderers surprennent les champions, les Kings et les Hired Guns l'ont eu difficile face aux Savages...
 
par Régent Proulx, le 1er octobre 2012.
 
Dragons 9 vs Black Knights 7
 
C'était parti pour être une partie facile pour les Dragons.  4-0 après 11 minutes de jouer.  Les Dragons ont ouvert la marque après 7 secondes de jeu, un but de Abrahamion Adis sur une passe de Van Thy Nguyen qui effectue un retour après une année sabatique.  2 minutes plus tard, un boulet de René Nilo.  Quelques minutes plus tard, 2 buts en moins de 2 minutes marqués par Rick Mezey.  Stéphan Gobeil répliquera avec l'aide de Ben Pearsall et Tony Ricciardi, mais quelques secondes plus tard, Abrahamion Adis fera 5-1 pour les Dragons sur des passes de Van Thy Nguyen et Réal Paquette.  Mais les B.K. se regroupent et marqueront les 4 prochains buts en 7 minutes: Nick Ntapolias marquera sans aide, viendra ensuite Stéphan Gobeil, Chris Cabot et avec 40 secondes à faire, Ben Pearsall égalisera la marque devant des Dragons surpris.  2ème demie, Van Thy Nguyen donne les devants après 3 minutes de jeu avec l'aide du gardien Martin Champagne.  Mais les B.K. répliqueront avec 2 buts rapides, marqués par John Wong qui se donnera des airs de joueur offensif.  Mais une minute plus tard, Abrahamion Adis complète un truc du chapeau avec l'aide de son complice Rick Mezey et de Georges Kabenian.  Avec 4 minutes à faire, il marquera un 4ème but et marquera un 5ème but dans un filet désert.  Le gardien des Black Knights, Martin Desplantie a connu un fort bon match, faisant face à 50 tirs en sa direction.
 
Les joueurs du match
 
Dragons: Abrahamion Adis avec 5 buts et 1 passe, Rick Mezey avec 2 buts et 2 passes et Van Thy Nguyen avec 1 but et 3 passes.
Black Knights: Ben Pearsall avec 1 but et 3 passes, John Wong et Stéphan Gobeil avec 2 buts et 1 passe et Nick Ntapolias avec 1 but et 2 passes.
 
Les gardiens : Martin Champagne a reçu 34 tirs contre 50 sur Martin Desplantie des Black Knights.
 
Wanderers 8 vs Kings 5
 
(recap plus ou moins détaillé, je n'ai pas les temps des buts ainsi que la période du but marqué)
 
Les champions sont de retour après un long été sur le party, le trophée ayant été fort utilisé.  Ils sont revenus, crinqués à fond mais croyant à une victoire facile...les Wanderers l'ont travaillé fort pour l'emporter.
Ce sont les Kings qui ont ouvert la marque sur un but sans aide de Kevin Dubé, une balle qui a été bloquée devant le filet et Kevin l'a reprise rapidement pour marquer.  Demsey Chabot fera 2-0 alors que le tir a dévié devant moi et cherchant la balle, il n'a eu qu'à la pousser dans le filet désert.  En chemin, on a perdu les services de Sean Marcellin, toujours un problème de genou.  Je ne me souviens pas de tout, mais je sais qu'on est revenu de l'arrière au moins 2 fois je crois.  Les 2 gardiens ont été fort solides mais la défensive des Wanderers a aussi tenu le coup.
 
Les joueurs du match
 
Wanderers: Mike Murphy avec 1 but et 3 passes, Kevin Wyeth avec 2 buts et 1 passe, Mike Callaghan et Mike Smith avec 1 but et 2 passes.
Kings: Kevin Dubé avec 2 buts et 1 passe, Mykael Savaria avec 2 buts.
 
Les gardiens : Régent Proulx a reçu 36 tirs contre 41 sur Samuel Labrie-Demers des Kings.
 
Hired Guns 9 vs Savages 6
 
Pour les Guns, Marc Goyens, le défenseur au plomb dévastateur n'est pas de retour.  Il est remplacé par Dave Kaiser.  David Traversy et André Pellerin manquaient à l'appel.  Grant Page a été un bon remplaçant, ayant une bonne soirée.  Les Guns ouvrent la marque sur un but de Ian Foster aidé par Grant Page.  Mais les Savages répliqueront 3 fois en l'espace de 4 minutes: Pierre Carpentier sans aide ensuite un bon tir de Jordan Bateman aidé de Vincent Vachon et Robert Brockie, qui marque rarement, marquera sur un tir précis du côté du bloqueur du gardien Sylvain Loyer.  Grant Page répliquera pour les Guns, aidé de Ian Foster et de Jimmy Pantelis.  Mais Jack Ohlsen redonnera une priorité de 2 buts aux Savages, sans aide mais Alex Van Zeebroeck marquera sur une belle passe de Jimmy Pantelis, Alex était fin seul devant le filet pour réceptionner la passe.  Mais avec 15 secondes à faire, Steven Farber marquera sur un retour de lancer avec des aides à Ross Noble et Michael Snilner. 5-3 pour les Savages.  Mais la 2ème demie verra les Guns s'imposer.  Ils marqueront les 3 prochains buts, ceux de Alex Van Zeebroeck, Ian Foster sur un plomb et Grant Page pour prendre des devants 6-5.  Avec 5 minutes à faire, les Savages égalisent avec un but de Jordan Bateman.  Mais Grant Page complètera son tour du chapeau aidé de son père Tom Page ce qui s'avèrera le but gagnant.  Alex Van Zeebroeck complètera aussi un tour du chapeau avec 1 minute à faire et Ian Foster marquera avec 47 secondes à faire pour lui aussi faire un tour du chapeau, aidé du gardien, ce qui ôtera tout espoir aux Savages de retirer leur gardien.
 
Les joueurs du match:
 
Hired Guns: Ian Foster et Grant Page avec 3 buts et 2 passes, Alex Van Zeebroeck avec 3 buts et Jimmy Pantelis avec 3 passes.
Savages: Jordan Bateman avec 2 buts.
 
Les gardiens : Sylvain Loyer a reçu 33 tirs contre 41 sur Peter Kajacks des Savages.